Infrastructures : Le REN-LAC s’intéresse au ministère dirigé par « le bulldozer du président »

Posté par - 17 janvier 2019

Les réalisations dégradées avant réception (cas route de Bobo), la fréquence des avenants, les soupçons de corruptions à différents niveaux des attributions aux exécutions des projets (abus des procédures exceptionnelles de gré à gré dans l’attribution des marchés), les longs délais de réalisations ont conduit le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) à entrer dans

9e Journées nationales de refus de la corruption : Il est temps de sanctionner les délinquants

Posté par - 29 novembre 2014

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) organisera, comme chaque année depuis 2004, les 9e Journées nationales de refus de la corruption (JNRC). Du 1er au 9 décembre 2014, les réflexions seront articulées sur le thème : « En finir avec l’impunité et la mal gouvernance pour une véritable stabilité ». Diverses activités sont prévues pour cette 9e

Journées nationales de refus de la corruption: la justice dans le viseur du REN-LAC

Posté par - 30 novembre 2013

La justice burkinabè n’est pas à l’abri de critiques, accusée assez souvent d’être corrompue, en même temps qu’elle est un acteur clé dans la lutte contre la corruption. Pour leur 8e édition lancée officiellement lors d’une conférence de presse ce vendredi 29 novembre, les journées nationales de refus de la corruption, organisées par le Réseau

Dr Claude Wetta, Secrétaire exécutif du REN-LAC : « L’impunité persiste dangereusement »

Posté par - 13 septembre 2013

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC)   a publié son rapport 2012 sur la corruption au Burkina. L’état de ce fléau n’est pas reluisant, malgré les mesures prises par le gouvernement. Le Dr Claude Wetta, le Secrétaire exécutif, commentant le rapport, indexe le peu de volonté du gouvernement et l’impunité qui ne fait qu’aviver l’ampleur