Trois ans de prison ferme pour un vendeur de clitoris.

Posté par - 20 septembre 2011

L’excision est une pratique interdite au Burkina Faso. Nonobstant cela, la pratique est clandestinement faite très souvent par de vieilles femmes. Cependent, le cas jugé ce vendredi 16 septembre 2011 par le tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso est celui d’un homme, en l’occurrence Konaté Daouda. « J’ai été informé par ma grand-mère, une ex-exciseuse, du fait que