Colette Nana : « Les engagements ne doivent pas rester dans les tiroirs »

Posté par - 11 avril 2016

Une chose est de promettre, une autre est de tenir la promesse. Les Femmes rurales comptent bien  veiller à la réalisation des promesses de campagne des nouvelles autorités. Après le ministre de l’agriculture, Collette Nana/Kaboré, présidente de la fédération nationale des femmes rurales du Burkina, accompagnée de ses collaboratrices,  est allée exposer à Laure Zongo/Hien,