Sous Thomas Sankara, “une nomination, c’est pour servir le peuple”

Posté par - 4 août 2018

Que le Burkina Faso se retourne 35 ans en arrière en ce samedi 4 août 2018, cela représente « un échec collectif » pour le peuple burkinabè. Un échec imputable aux vivants, notamment à l’élite dirigeante du pays à l’origine de ce retour des regards de la jeunesse « vers le cimetière pour se redécouvrir un repère ». Cela