SICOT 2020:  Rendez-vous du 30 au 31 janvier à Koudougou

Posté par - 13 janvier 2020

La deuxième édition du Salon  International du Coton et du textile (SICOT), aura lieu  les 30 et 31 janvier 2020 à Koudougou. Le ministère du commerce a, en prélude de l’activité, fait le point de l’organisation  et précisé ses objectifs ce 13 janvier 2020. « Production et transformation du coton : moteurs d’industrialisation et de

Burkina : L’Etat et le secteur privé se concertent les 19, 23 et 24 septembre 2019

Posté par - 17 septembre 2019

Dans le cadre du CODESP (Cadre de concertation et d’orientation pour le Dialogue Etat/Secteur privé), des rencontres sectorielles sont prévues les 19, 23 et 24 septembre 2019 à Ouagadougou. Les acteurs concernés se sont rencontrés ce mardi 17 septembre 2019 pour tracer les sillons de ces espaces d’échanges entre les départements ministériels et le secteur

Commerce intracommunautaire : Des obstacles rencontrés par les femmes

Posté par - 7 mars 2019

Engagé pour l’autonomisation économique de la femme, le Groupe de recherche et d’analyse appliquées pour le développement (GRAAD) et l’association African Women Leaders (AWL) mettent à profit le 7 mars 2019, la veille de la journée dédiée à la cause de la gente féminine, pour réfléchir sur sa partition dans le secteur du commerce dans

Escroquerie : Des douaniers pas comme les autres

Posté par - 1 décembre 2016

Ce jeudi 1er décembre 2016, la gendarmerie a présenté à la presse une bande de présumés malfrats qui ont dépouillé plus d’une trentaine d’individus.   O.I et O.M ont décidé d’abandonner leur vêtement de commerçants pour une plus rentable activité : « l’escroquerie », a laissé entendre l’Adjudant-Chef Abdoulaye Sawadogo, Commandant de la Brigade de recherche de gendarmerie

Election consulaire à la Chambre de commerce : Les « petits commerçants » dénoncent l’immixtion des autorités politiques

Posté par - 16 août 2016

Les membres du Groupement des acteurs de petits commerces du Burkina Faso étaient face à la presse ce mardi 16 août 2016 à Ouagadougou pour dénoncer l’implication partisane du ministère du commerce dans les futures élections consulaires de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI/BF), prévues le 13 novembre prochain. Lire la

Bobo-Dioulasso : Saisie de 6 millions de F CFA de produits périmés et prohibés

Posté par - 29 avril 2016

Les agents du volet contrôle économique de la répression des fraudes de la Direction régionale du Ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat des Hauts-Bassins (MICA), ont présenté à la presse des marchandises et produits périmés et prohibés, ce vendredi 29 avril 2016 à Bobo-Dioulasso. Les produits saisis chez des opérateurs économiques de la

Commerce de voitures : Ce qu’un jeune commerçant attend des nouvelles autorités

Posté par - 7 janvier 2016

La tendance de nos jours, est de se procurer une voiture. Le parc automobile burkinabè semble de plus en plus fourni. Quelles sont les réalités de ce marché du côté de la capitale burkinabè ? Interdiction de vitres teintées, austérité sous la transition, installation de nouvelles autorités au pouvoir Moumini Dera, propriétaire du parc automobile en

Affaire canettes périmées : Les frères Obouf condamnés à un an de prison ferme

Posté par - 3 avril 2015

Le verdict du procès de la Société Boureima et frères (Obouf) SA dans l’affaire des canettes périmées est tombé ce 3 avril 2015. La chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Ouagadougou a reconnu Boureima Ouédraogo, PCA du groupe Obouf, le Directeur général, Noufou Ouédraogo et le technicien tunisien Ferchichi Rached coupables de « tromperie

Habibou Sana : « Il ne faut pas que la politique nous divise dans les marchés »

Posté par - 24 février 2015

Le Burkina est entré dans la phase de la pré-campagne. Les partis politiques ont investi le terrain et ont déjà commencé la cour aux voix. Les commerçantes des marchés et yaars figurent parmi les cibles de prédilection. Mais les membres de l’Association des femmes commerçantes des marchés et yaars du Kadiogo (AFCMYK) s’apprêtent à les

Economie, train de vie l’Etat, corruption : Les mesures du gouvernement

Posté par - 2 février 2015

Le ministre de la communication, Frédéric Nikiéma, pour le deuxième rendez-vous du « face à la presse », a énuméré les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la corruption, réduire le train de vie de l’Etat et réorganiser le secteur économique. Le gouvernement veut réduire le train de vie de l’Etat, foi de son porte-parole

Pret à fermer boutique, un entrepreneur marocain interpelle le ministère de la Justice

Posté par - 23 décembre 2014

Mohamed Mamor est le patron d’une société spécialisée dans l’importation et l’exportation des fruits et légumes. Marocain installé au Burkina depuis trois ans, il dit avoir actuellement maille à partir avec un de ses clients, qui l’aurait escroqué au passage,   mais ne peut saisir la justice burkinabè car, affirme-t-il,  les portes de celle-ci lui sont

Prix des produits de grande consommation : Le gouvernement veut taper sur les doigts des grossistes indélicats

Posté par - 6 mai 2014

Le ministère burkinabè en charge du commerce a initié une  opération de contrôle des prix des produits de grande consommation qui s’étendra jusqu’en fin 2014 sur toute l’étendue du territoire national, annonce l’AIB. Cette opération concerne les grossistes et les importateurs. « Nous avons axé cette opération sur les importateurs et les grossistes car, c’est auprès d’eux

L’Axe Ouaga-Libreville se redynamise

Posté par - 5 novembre 2012

Le Burkina et le Gabon ont décidé de redynamiser leur coopération en mettant l’accent sur  l’économie. La première session de la Commission mixte de coopération Burkina-Gabon est chargée de jeter les bases de ce renouveau à Ouagadougou du 5 au 6 novembre 2012.

Lutte pour la survie : à la découverte des étuveuses de la Vallée du Kou.

Posté par - 29 septembre 2011

Reléguées à tort ou à raison au bas de l’échelle dans la plupart de nos sociétés africaines et dites de vieilles traditions, les femmes sont le maillon essentiel de l’existence de plusieurs familles. Le cas des étuveuses du riz Paddy de la Vallée du Kou nous en dit beaucoup. Ni le soleil, ni la pluie ne