Burkina/Covid-19 : Les activités juridictionnelles des cours et tribunaux suspendues

Posté par - 24 mars 2020

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé de la suspension des activités juridictionnelles des cours et tribunaux pour compter du mardi 24 mars 2020 et ce, pour « deux semaines ». Cette résolution est adoptée pour protéger les justiciables, les magistrats, tous les personnels des juridictions de auxiliaires de justice, de la maladie du Covid-19.

Justice : Vers la modernisation de la gestion des carrières des magistrats

Posté par - 15 février 2019

Dans le but de renforcer l’indépendance de la justice, le Programme d’Appui à la Politique Nationale de Justice (PA6 PNJ), en collaboration avec le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), a commandité une étude sur le transfert des compétences dans la gestion des carrières des magistrats. Le rapport de l’étude devant faire l’objet de validation,

Justice : « Les résultats ne sont pas encore à la hauteur du sacrifice consenti »

Posté par - 29 octobre 2018

Début juillet 2017, la commission d’enquête du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a clos son enquête qui a révélé « l’existence de manquement à l’éthique et à la déontologie dans vingt-neuf (29) dossiers » et épinglait ainsi trente-sept (37) noms de magistrats, trois (03) avocats, cinq (05) greffiers, quatre (04) OPJ et APJ de la gendarmerie nationale.

Soupçons de corruption de magistrats : L’appel du Comité intersyndical

Posté par - 6 avril 2016

Ceci est une déclaration du Comité intersyndical des magistrats sur les « soupçons de faits d’extorsions de fonds qui auraient été commis par des juges, des gardes de sécurité pénitentiaires et une avocate ». La presse burkinabè a fait état ces derniers temps de soupçons de faits d’extorsions de fonds qui auraient été commis par des juges,

Burkina : Des magistrats en quête “d’indépendance totale” chez Roch Kaboré

Posté par - 16 février 2016

Deux représentants du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) ont été reçus en audience ce mardi 16 février 2016 à Kossyam par le président du Faso, Roch Kaboré. Il a été question pour eux d’exposer les préoccupations de leur institution. Ce sont Thérèse Traoré/Sanou, présidente du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et Souleymane Coulibaly,

Justice burkinabè : mouvement de magistrats en vue

Posté par - 14 juillet 2014

Le Conseil supérieur de la magistrature aura lieu le 15 juillet 2014 au palais présidentiel de Kossyam, informe un communiqué de la Direction de la présidence du Faso. La principale information est qu’il y aura un “mouvement de magistrats” et également “l’intégration et à la nomination de nouveaux magistrats“.

Session ordinaire du CSM: un mouvement de magistrats en vue

Posté par - 8 juillet 2013

La relecture du statut de la magistrature et la loi sur le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) « est à un stade avancé », a annoncé le ministre de la Justice, Monsieur Dramane Yaméogo, à l’ouverture de session ordinaire du CSM, le 8 juillet 2013 à Ouagadougou, une session qui se penchera également sur