Contrôle et transfert des armes : Une priorité pour le renforcement de la sécurité au Burkina Faso

Posté par - 24 août 2016

Ceci est l’hebdomadaire chronique du gouvernement. Il est ici question du contrôle des armes. Les armes, quelque soit leur nature, restent exclusivement du monopole de l’Etat.  Autrement dit, les autorisations aux fins de transferts d’armes notamment l’importation, l’exportation, le transit, le transbordement, et le courtage relèvent des prérogatives souveraines de l’Etat. Au Burkina Faso, la