Putsch : Safiatou Ouédraogo, enceinte, avait reçu une balle

Posté par - 11 avril 2019

Lors du coup de force de septembre 2015 orchestré par des éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), son histoire avait ému le monde entier. Cette dame, alors enceinte, avait été atteinte par une balle, au ventre, pendant qu’elle s’apprêtait à faire la lessive le 18 septembre 2015 « dans sa maison ». Le mercredi

Procès du putsch : Une semaine de pause accordée

Posté par - 10 avril 2019

La liste des parties civiles a été épuisée le mercredi 10 avril 2019 au Tribunal militaire. L’étape des plaidoiries devait commencer avec les avocats des Parties civiles lorsque Me Prosper Farama demande une suspension pour « mieux préparer » cette étape. Après une suspension d’une dizaine de minutes, le Président du Tribunal annonce la suspension de

Putsch : « Mon unique fils est resté dedans »

Posté par - 9 avril 2019

L’étape du Procès du Coup d’Etat de septembre 2015 ayant trait à l’audition des Parties civiles a débuté le mardi 9 avril 2019. Près de 300 au départ, c’est finalement une soixantaine qui a été retenue pour passer à la barre. A la fin de l’audience du jour, c’est une vingtaine de victimes ou de

Jean-Baptiste Ouédraogo : A Naaba Koom II, “nous étions dans la gueule du loup”

Posté par - 11 mars 2019

« Introduisez le témoin, Président Jean Baptiste Ouédraogo ». Ainsi a débuté l’audience du lundi 11 mars 2019 au Tribunal militaire à Ouagadougou avec la suite des auditions des témoins. Jean-Baptiste Ouédraogo, ancien Président du Faso a fait sa déposition. Mais bien avant, le témoin a fait une déclaration liminaire « en raison de l’importance historique

Putsch : La gendarmerie a reçu 700 grenades lacrymogènes du CND

Posté par - 6 février 2019

Dans l’après-midi du mercredi 6 février 2019, le lieutenant-colonel Kanou Coulibaly, commandant du groupement mobile de la gendarmerie au moment du Coup de force perpétré par certains éléments de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP), a été appelé à la barre en tant que témoin du Parquet. Il a tenu des propos qui ont conforté

Putsch : “Il y a eu des poursuites, des tirs, beaucoup de tirs…” (Rasmané Ouédraogo)

Posté par - 30 janvier 2019

Le passage des témoins cités par le Parquet militaire s’est poursuivi le mercredi 30 janvier 2019 au Tribunal militaire. Rasmané Ouédraogo dit Raso, artiste comédien, était à la barre. Lors des événements de 2015, le comédien a filmé une séance de bastonnade, des éléments de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en groupe en train

Sergent-chef Zerbo : « Mes compétences dorment à la MACA »

Posté par - 25 janvier 2019

« Je maintiens mes déclarations et je maintiens que je ne reconnais pas certaines déclarations contenues dans mes Procès-verbaux (PV) ». C’est par ces mots que Mohamed Laoko Zerbo a débuté son audition à la barre, le vendredi 25 janvier 2019, dans la suite des auditions complémentaires. En rappel, l’inculpé qui avait fait sa première déposition à

Gabon: Des militaires envahissent la radio nationale et annoncent la création d’un «conseil de la restauration»

Posté par - 7 janvier 2019

 Dans la soirée du dimanche 06 janvier 2019, des militaires ont envahi la radio nationale et annoncé la création d’un «conseil de la restauration». La confusion fait penser aux prémices d’un coup d’Etat.  Une importante troupe de militaires a pris d’assaut la siège de la Radio Nationale du Gabon à Libreville la capitale, dans la soirée

Coup d’Etat : Le lieutenant Zagré raconte sa mission au Togo  

Posté par - 27 août 2018

« Vous êtes un monstre froid ». Me Séraphin Somé, avocat des parties civiles n’a pas été très commode envers le lieutenant Zagré Boureima, appelé à la barre le lundi 27 août 2018 pour répondre de quatre griefs soulevés contre lui dans le procès du Coup d’Etat du 16 septembre 2015. Aux mots de Me Somé, le

Procès putsch manqué : Dansait-il à la salle des banquets ?

Posté par - 21 mars 2018

Dès 6h du matin, ce 21 mars 2018, plusieurs Burkinabè se sont présentés à la salle des banquets de Ouaga 2000, pour assister au procès du putsch manqué. Le dispositif sécuritaire était aussi de mise. Mais pendant que le procès se tenait, d’autres situations imprévues se passaient à l’extérieur de la salle. Lire aussi 👉 Reprise

Burkina : Le procès du putsch s’ouvre le 27 février 2018

Posté par - 29 janvier 2018

Après plusieurs années d’instruction, le jugement au fond du coup d’Etat de septembre 2015 est programmé. Dans un communiqué du procureur militaire, ce jugement est prévu s’ouvrir le 27 février 2018 à Ouagadougou. Le procès qui implique le général Gilbert Diendéré et 83 autres accusés a été délocalisé dans la salle des banquets de Ouaga

Dossier putsch : Début de la confirmation des charges

Posté par - 25 octobre 2017

L’audience de confirmation des charges qui pèsent sur les accusés dans le procès du Coup d’Etat de septembre 2015 au Burkina a débuté le mercredi 25 octobre 2017. Déjà, dans la journée du mardi 24 octobre, les avocats dans leur majorité s’étaient désistés de leur appel sur l’ordonnance du juge d’instruction. Il en a été

Insurrection et putsch : “Nos martyrs hantent nos nuits” (familles des victimes)

Posté par - 11 septembre 2017

La coordination des familles des victimes de l’insurrection populaire et du coup d’Etat manqué a tenu un point de presse ce lundi 11 septembre 2017 à Ouagadougou. Les familles, à travers cette rencontre, veulent interpeller le monde judiciaire. L’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et le coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015 marqueront

Burkina : 3 ex-RSP livrés par les autorités ivoiriennes

Posté par - 25 novembre 2016

Les autorités ivoiriennes ont livré ce 25 novembre 2016 aux autorités burkinabè, peu avant 15h, trois éléments de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) soupçonnés, entre autres, d’être impliqués dans le coup d’Etat manqué de septembre 2015 au Burkina et la tentative de déstabilisation d’octobre 2016. Il s’agit du Sergent-chef Roger Koussoubé dit le Touareg, du

Putsch déjoué du 8 octobre : Les enquêteurs à la recherche de caches d’armes

Posté par - 27 octobre 2016

L’affaire de la tentative de coup d’Etat du 8 octobre 2016 continue de révéler des éléments. On apprend désormais que les enquêteurs sont à la recherche d’une cache d’armes et de matériel. De nouveaux éléments d’informations sont disponibles dans l’affaire du pont Nazinon.  Une dizaine de soldats de l’ex-RSP (Régiment de sécurité présidentielle) ont encore

Simon Compaoré : “La sécurité est assurée dans notre pays”

Posté par - 22 octobre 2016

“La sécurité est assurée dans notre pays. Il est facile depuis Ouagadougou d’opiner et de dire des choses. Il serait surtout bien d’aller sur le terrain (…) et opiner “. C’est la réponse de Simon Compaoré, ministre de la sécurité intérieure à la question de savoir si le pays est bien sécurisé. A celle de

Me Alexandre Varaut : Djibrill Bassolé « est un prisonnier politique »

Posté par - 29 septembre 2016

Aux yeux de son avocat Alexandre Varaut, Djibrill Bassolé, emprisonné depuis un an jour pour jour,  n’est rien d’autre qu’un  « prisonnier politique ». Me Varaut a animé une conférence de presse ce 29 septembre 2016 à Ouagadougou au cours de laquelle il a indiqué qu’« il n’est pas sain» que le Président du Faso ait autorité sur

Burkina : Un autre coup d’Etat est-il possible ?

Posté par - 17 septembre 2016

Après le putsch du 16 septembre 2015 et la résistance populaire et de l’armée qui l’a fait échouer, est-il possible qu’un coup d’Etat soit encore perpétré au Burkina Faso ? La question a été posée à l’émission spéciale consacrée à l’An I de cet évènement sur la RTB Télé, le 16 septembre 2016. La réponse est à

Opinion – Coup d’Etat : “La leçon que les patriotes burkinabè doivent tirer”

Posté par - 15 septembre 2016

Ceci est une déclaration du Parti pour la démocratie et le socialisme/Parti des bâtisseurs (PDS/METBA) portant sur le coup d’Etat des 16 et 17 septembre 2015 au Burkina. Le 16 septembre 2015, les Burkinabè se préparaient à entrer dans la campagne électorale qui, avec les élections présidentielle et législatives annoncées pour le 11 octobre 2015,

Dossiers Sankara, Diendéré : Tout savoir sur leur évolution

Posté par - 14 septembre 2016

A quelques jours de la commémoration du premier anniversaire du coup d’Etat de septembre 2015, le Commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire Alioune Zanré, a fait le point des dossiers pendants au niveau de sa juridiction. Du coup d’Etat en passant par le dossier Thomas Sankara, Alioune Zanré a dressé le bilan le mercredi

Putsch manqué au Burundi : Un an déjà

Posté par - 13 mai 2016

 Le 13 mai 2015,  le Général Godefroid Niyombare et le Général Cyrille Ndayirukiye à ses côtés venaient d’opérer un coup d’Etat qui allait très vite foirer. Selon Anicet Niyonkuru, opposant Burundi en exil en Belgique, sur sa page facebook, “l’opération a échoué mais nous rendons hommage à tous ceux qui ont pris le courage de

Hadj 2016 : La priorité est aux candidats empêchés par le putsch

Posté par - 20 avril 2016

Dans le cadre de l’organisation du hadj 2016, la priorité sera donnée aux candidats de 2015 empêchés par le coup d’état de septembre 2015, selon un communiqué du gouvernement burkinabè.   Les candidats au hadj 2015 qui n’ont pas pu effectuer le voyage pour la Mecque du fait du coup d’état seront prioritaires cette année

Le peuple burkinabè, notre « Homme » de l’année 2015

Posté par - 22 décembre 2015

Comme à chaque année, la Rédaction de Burkina24 a choisi « l’Homme de l’année 2015 ». Ce choix a porté sur « le peuple burkinabè » dans son ensemble pour la leçon de bravoure, de dignité et d’intégrité qu’il a encore donnée au monde entier. L’on pourrait désigner Michel Kafando, président du Faso, qui a réussi à mener à

Coup d’Etat déjoué au Niger

Posté par - 17 décembre 2015

Le Président du Niger Mahamoudou Issoufou a annoncé dans une adresse à la nation ce 17 décembre 2015 avoir déjoué une tentative de coup d’Etat. “Les principaux auteurs de cette folle aventure ont échoué et ont pu tous être identifiés et arrêtés à l’exception d’un seul qui est en fuite. La situation est calme et

Putsch du 16 septembre : Deux journalistes interpellés

Posté par - 15 décembre 2015

Deux journalistes burkinabè ont été interpellés et mis sous mandat de dépôt dans le cadre du putsch perpétré le 16 septembre 2015 par le Général Gilbert Diendéré et des éléments du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), a appris Burkina24 de sources sécuritaires. Il s’agit d’Adama Ouédraogo dit Damiss de L’Observateur Paalga et Caroline Yoda de

Burkina : « Discours d’une jeunesse insurgée » à l’adresse des gouvernants

Posté par - 23 novembre 2015

« Discours d’une jeunesse insurgée » est le titre de la troisième œuvre d’un jeune juriste, nouvelliste et essayiste, Youssouf Nakaosgnimdi Ouédraogo. Cette dernière œuvre a été dédicacée ce dimanche 22 novembre 2015 à l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (ENAM) en présence des parents, amis et quelques membres du gouvernement de la transition. «Discours d’une