Le Burkina condamné par la Cour africaine des Droits de l’Homme pour violation de la liberté d’expression

Posté par - 12 décembre 2014

Le Burkina Faso a été condamné par la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples. L’Etat burkinabè a deux ans maximum pour changer ses lois portant répression des délits de presse, en abrogeant notamment les peines privatives de liberté pour les journalistes. Selon le rapport fait par l’Union panafricaine des Avocats (UPA) sur l’affaire