Crash d’Air Algérie : Les pilotes n’étaient pas suffisamment formés, selon les experts

Posté par - 25 janvier 2017

Selon les experts français en charge de l’enquête sur le crash de l’avion d’Air Algérie, dans lequel 116 personnes avaient péri en juillet 2014, les pilotes auraient accusé des lacunes dans leurs formations car n’ayant pas exercé pendant les huit mois précédant l’accident. Le 24 juillet 2014, peu après le décollage de l’appareil, le vol