Burkina : La justice, la tisane du « syndrome de décembre »

Posté par - 25 novembre 2013

L’année 2013 aura son mois de décembre. Comme toutes les autres années, ce mois sera synonyme de grève et surtout de perturbations des programmes scolaires. Si les responsables des établissements scolaires ont désormais trouvé la parade, en suspendant les cours le temps  que passent les zones de turbulence (6 et 13 décembre), cela ne règle

GREVE DES ELEVES ET ETUDIANTS : PARENTS DE TOUTES CLASSES SOCIALES, VOUS ETES INTERPELES

Posté par - 12 décembre 2011

Le mois de décembre est une période sensible au Burkina Faso. La commémoration de nombreux anniversaires de disparus est légion. L’on pense à Flavien NEBIE, abattu à Boussé et au célèbre journaliste Norbert ZONGO, abattu et brûlé sur la route de Sapouy. A ces deux premiers événements, d’autres revendications viennent se greffer. Décembre est là.