An 1 de la résistance populaire : Le Burkina a « une dette de sang » à l’endroit des victimes

Posté par - 15 septembre 2016

Ceci est une déclaration du gouvernement à l’occasion des activités commémoratives de la résistance populaire contre la tentative du coup d’Etat des 16 et 17 septembre 2015. Peuple du Burkina Faso, Chers compatriotes, Une année déjà que nous avons tous ensemble, Burkinabè des villes et des campagnes, organisations de la société civile, syndicats, médias, partis