Partenariat économique: Pour des députés plus avertis

Posté par - 7 mars 2017

Les parlementaires burkinabè n’auront plus à ratifier les Accords de partenariat économique (APE) sans chercher à savoir si « cela va aider leur peuple » qu’ils représentent au temple de la démocratie. Le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) et le Centre africain pour le commerce, l’intégration et le développement (CACID) et Enda veillent à ce