Sécurité et développement du Burkina : 1.350 km de frontières à délimiter

Posté par - 20 février 2017

Confronté à des problèmes d’insécurité, le Burkina multiplie les actions pour une gestion harmonieuse de ses frontières et de ses espaces frontaliers. Pour y arriver, il faut résoudre plusieurs questions dont l’imprécision des frontières. Le parachèvement du processus de matérialisation des 40% restants des frontières terrestres du Burkina, le renforcement des capacités des acteurs frontaliers,