Dialogue à Kossyam : Des députés invitent l’opposition à une « extrême prudence »

Posté par - 27 septembre 2014

Chat échaudé craint l’eau froide. Telle peut être caricaturé le sentiment des députés du groupe parlementaire Alternance-démocratie-justice (ADJ). A l’occasion de leurs deuxièmes journées parlementaires, ils n’excluent pas que les concertations en cours au palais présidentiel entre la majorité et l’opposition ne cache une  « ruse » du Chef de l’Etat, et appellent par conséquent la délégation