Rapports élèves-apprenants et moniteurs des auto-écoles du Burkina Faso : un conflit sans fin ?

Posté par - 7 juin 2012

A Ouagadougou et dans d’autres villes du Burkina Faso, les auto-écoles prolifèrent. Cela est dû à la forte demande des populations et de l’arrivée massive des véhicules  seconde main sur le marché national. Dans les écoles de conduite, les apprenants grouillent ; mais cela entraîne parfois un  refroidissement dans la relation moniteurs et apprenants.