Luc Adolphe Tiao, Premier ministre : « Nous n’allons pas ébranler le pays pour le sénat »

Posté par - 17 septembre 2013

Le Premier ministre burkinabè, Luc Adolphe Tiao, souligne que le gouvernement privilégiera le dialogue dans le processus de mise en œuvre du sénat au Burkina. « Nous n’allons pas imposer le sénat », a-t-il dit. C’était lors de la première édition de l’émission « Dialogue avec le gouvernement », retransmise sur la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) de 21h à