Burkina : Le CGD tente de cerner la question sécuritaire « jadis réservée aux spécialistes »

Posté par - 29 septembre 2016

Le ministre de la sécurité souhaite « déchirer le rideau de haut en bas », question de permettre à chaque Burkinabè d’apporter sa part contributive à la sécurisation du pays. Il l’a fait savoir à la rencontre de validation de trois études menées par le centre pour la gouvernance démocratique (CGD). Se fondant sur la perspective démocratique,