Burkina : L’UAS dénonce “la lenteur et les tergiversations dans le traitement” du dossier du putsch

Posté par - 7 septembre 2016

Dans cette déclaration, l’Union d’action syndicale (UAS) se prononce sur la commémoration de l’An I du putsch du 16 septembre 2015. Le 16 septembre 2015, le Conseil de Ministre a été interrompu par l’ex Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), qui a pris en otage le président de la Transition, son excellence Michel KAFANDO et certains