Maintenance dans les armées africaines : L’EMTO juge « aptes » 20 officiers subalternes

Posté par - 25 novembre 2016

20 officiers subalternes de 16 nationalités africaines ont reçu ce vendredi 25 novembre 2016 leurs diplômes de fin de formation à l’école militaire technique de Ouagadougou (EMTO). Ils ont été jugés « aptes » par les instructeurs de l’école pour seconder leurs supérieurs chargés de la maintenance et de la logistique des bataillons déployés sur le terrain