Michel Zongo, la promesse d’une relève pour le cinéma burkinabé

Posté par - 18 juillet 2012

Au Burkina Faso, on a souvent tendance à dire que les beaux jours du septième art sont derrière nous, avec ses grands noms qui prennent de l’âge et dont on continue d’avoir en mémoire les œuvres. Ce n’est pourtant qu’une fausse image du cinéma burkinabé. Le festival Ciné Droit Libre cette année a levé un