Guinée-Bissau: risque de violences, après le rejet des recours de l’opposition

Posté par - 10 avril 2012

Le 8 avril 2012, la Cour suprême a rejeté les recours d’annulation des résultats du premier tour de l’élection présidentielle du 18 mars 2012 en Guinée-Bissau, recours formulé par l’opposition . Elle a validé les résultats en déclarant que les recours des membres de l’opposition dont l’ex-président Kumba Yala étaient sans effet. Les risques de violences sont