Crise à l’université de Ouagadougou : les 50 étudiants restent à la MACO

Posté par - 13 août 2013

Le tribunal sursoit à statuer mais les 50 étudiants resteront à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Ainsi en a décidé la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI) devant lesquels les  étudiants appréhendés lors des manifestations des 31 juillet et 1er août 2013  consécutives à la fermeture des