La F-SYNTER pense que si rien n’est fait, le 2iE risque de couler “définitivement” !

Posté par - 11 février 2016

Malgré les mesures prises par les autorités burkinabè et la direction de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2ie), “le feu continue de couver sous la cendre“. C’est ce qu’à fait savoir la Fédération des Syndicats nationaux des travailleurs de l’éducation et de la recherche (F-SYNTER) lors d’une conférence de presse le jeudi