Allaitement maternel : 850 000 000 F CFA pour renforcer des capacités des agents de santé

Posté par - 15 décembre 2015

Tout est parti du constat « que plus de 50% des décès d’enfants âgés de moins de 5 ans sont attribuables à des pratiques inadéquates d’allaitement maternel ». L’Association pour la promotion de l’allaitement infantile au Burkina Faso (APAIB) et l’International Baby Food Action Network (IBFAN) à travers l’appui technique du projet de Alive & Thrive ont