Boko Haram : 100 lycéennes de Chibok refuseraient de rejoindre leurs familles

Posté par - 19 octobre 2016

Selon le responsable du Chibok Development Association, plus de 100 filles parmi celles kidnappées par la secte islamiste Boko Haram en avril 2014, refusent catégoriquement de rejoindre leurs familles. Cela intervient, une semaine après la libération de 21 écolières de Chibok la semaine dernière. Pogu Bitrus, le responsable du Chibok Development Association, a indiqué à l’Agence Associated