Burkina Faso : Le parti au pouvoir rejette les accusations de fraudes électorales

Posté par - 21 novembre 2020

L’Opposition politique burkinabè a, dans une déclaration le samedi 21 novembre 2020, veille des élections couplées législatives et présidentielle, dénoncé des cas de fraudes. La réponse du parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ne s’est pas fait attendre. Zéphirin Diabré, chef de file de l’Opposition politique, a cité comme cas