G5 Sahel : La question sécuritaire au coeur d’une réunion à Ouagadougou

Posté par - 10 juillet 2019

La Haute Représentante pour les Affaires Étrangères et la politique de sécurité de l’Union Européenne et les ministres des Affaires Étrangères des pays membres du G5 Sahel ont tenu leur 5e réunion ce mardi 9 juillet 2019 à Ouagadougou. Ils ont parlé de sécurité et de développement dans un communiqué conjoint rédigé à l’issue des

Médias et lutte contre le terrorisme : Le GEPPAO relance le débat

Posté par - 6 juin 2019

La lutte contre le terrorisme, comme c’est le cas de Moussa Kaka au Niger, Ahmed Abba au Cameroun, a souvent abouti à l’arrestation, au jugement et à la condamnation de journalistes. Dans un tel contexte où les médias se retrouvent pris « entre contraintes sécuritaires et devoirs professionnels », le Groupement des éditeurs de presse publique

La Libye à l’heure du service après-vente

Posté par - 11 mai 2019

L’un avoue de n’avoir pas assuré « le jour après » l’intervention. L’autre, qui a tenu à venir à bout de Mouammar Kadhafi, ce « fou » qui appelait les jeunes des banlieues françaises à « se soulever » s’est, lui, muré dans ses convictions profondes dont les conséquences immédiates ont été la dislocation de la Libye avec la dispersion

G5 Sahel : L’Allemagne renouvelle son engagement

Posté par - 2 mai 2019

Les présidents du G5 Sahel ont tenu un sommet extraordinaire le mercredi 1er mai 2019  en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel. Au menu des échanges, la lutte contre le terrorisme, le suivi des engagements pris par les partenaires au profit du G5 Sahel et la situation des différentes crises en Libye, en Algérie

Réseau des jeunes du G5 Sahel : Le Burkina Faso préside le bureau

Posté par - 25 avril 2019

La rencontre régionale de validation technique de la proposition de stratégie intégrée de jeunes du G5 Sahel et de discussion de son plan d’action a officiellement fermé ses portes ce jeudi 25 avril 2019. Pendant 72 heures, des jeunes et experts du G5 Sahel se sont penchés sur la mise en place du réseau des

« Le Burkina Faso, digue contre la barbarie et l’obscurantisme »

Posté par - 26 mars 2019

Afin que la « digue contre la barbarie, contre l’obscurantisme » que constitue le Burkina Faso ne cède, le Conseil de sécurité des Nations-Unies co-présidé par la France et l’Allemagne a effectué le voyage de Ouagadougou pour mieux appréhender la situation et au passage « redonner une impulsion » à la force conjointe du G5 Sahel. La spirale d’attaques

France-Allemagne-G5 Sahel : Le conseil de sécurité de l’ONU à Ouaga

Posté par - 25 mars 2019

La France qui a opté de co-présider le conseil de sécurité de l’ONU avec l’Allemagne organise en ce moment une tournée au Mali et au Burkina Faso. Au cœur de la visite les contours de l’opérationnalisation de la force du G5 Sahel et les conditions préalables à son inscription sous le chapitre 7 de l’organisation

Lutte contre le terrorisme : La judiciarisation des opérations n’est pas occultée

Posté par - 16 mars 2019

Le G5 Sahel, ce n’est pas que la composante militaire. Pour l’aspect judiciarisation des opérations de lutte contre le terrorisme, l’organisation a fait appel à l’Office des nations-unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Sur appui du gouvernement allemand, l’office a formé cinq jours durant 80 Officiers de police judiciaire (OPJ) burkinabè en la

G5 Sahel : Cap sur la recherche d’« un mandat onusien plus robuste »

Posté par - 5 février 2019

La conférence de Ouagadougou (cinquième du genre)  du G5 Sahel, qui consacre le début du mandat du président burkinabè à la tête de l’organisation, a été marquée par l’annonce du financement japonais à hauteur de 23 millions de dollars US.   C’est convaincus que, « plus unis et déterminés » ils parviendront à bout des terroristes,  les

G5 Sahel : Des défis attendent le président burkinabè

Posté par - 2 février 2019

Après quatre années de sommets et de plaidoiries auprès des décideurs européens, américains, saoudiens, émiratis et récemment chinois, c’est au président du Burkina Faso qu’incombe la mise en œuvre des engagements militaires du G5 sahel, et des programmes d’investissements. Parce que sécurité et développement vont de paire, le gouvernement burkinabè procédait au lancement le 3

Bataillon burkinabè du G5 Sahel : L’Union européenne offre des EPI

Posté par - 15 octobre 2018

Tous les six cent cinquante hommes du bataillon burkinabè du G5 Sahel recevront bientôt des équipements de protection individuelle (EPI). L’assurance a été donnée par le secrétaire général adjoint en charge de la politique de sécurité et de défense commune européenne (PSDC). Neuf mois se sont écoulés depuis la conférence de Bruxelles autour du financement

G5 Sahel : Des « opérations auront lieu incessamment »

Posté par - 2 octobre 2018

À la suite de l’attaque de son quartier général de Sévaré, l’état-major de la force conjointe du G5 Sahel s’est replié sur Bamako, « l’endroit le plus à même de lui permettre de remplir » sa mission de planification, de conduite et de coordination des opérations à mener « incessamment ». Le vendredi 29 juin 2018, le quartier général

Opérationnalisation du G5 Sahel : « Le fuseau centre déjà certifié »

Posté par - 13 mai 2018

Ils sont dans le même espace géographique mais pour se retrouver, certains sont amenés à faire des détours, des escales. Ces complications n’ont pas eu raison de la sixième session du conseil des ministres de la défense des cinq Etats du G5 Sahel à Ouagadougou au Burkina Faso. En attendant que les pays qui ont

G5 Sahel : Le radicalisme sous la loupe des ministres

Posté par - 27 avril 2018

Du 26 au 27 avril 2018 à Ouagadougou s’est  tenue la deuxième réunion de haut niveau des ministres en charge des affaires religieuses et du culte des pays du G5 Sahel. Le G5 Sahel est composé du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad. Pour lutter contre le radicalisme et

Lutte contre la radicalisation : Des ministres du G5 Sahel se concertent à Ouaga

Posté par - 26 avril 2018

Le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation organise une rencontre des ministres des affaires religieuses et du Culte du G5 Sahel sur la radicalisation et l’extrémisme violent du 26 au 27 avril 2018 à Ouagadougou. La situation sécuritaire dans la région du Sahel continue de se détériorer de jours en jour, du fait

Le Premier ministre malien à Ouaga pour parler sécurité, politique et affaires

Posté par - 3 avril 2018

Le Chef du gouvernement malien, Soumeylou Boubèye Maïga, séjourne au Burkina Faso du 3 au 4 avril 2018. Il a été accueilli à l’aéroport international de Ouagadougou, ce 3 avril 2018, par son homologue burkinabè, Paul Kaba Thiéba, accompagné de plusieurs membres de son gouvernement. Le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, a entamé son séjour de

Défense au Burkina : Le point avant la loi de programmation militaire

Posté par - 26 février 2018

En attendant les effets escomptés de la loi de programmation militaire votée le 14 décembre 2017, ministres de la sécurité, de la défense et de l’administration territoriale ont abordé l’exercice de dialogue défense-sécurité  avec les partenaires du Burkina ce lundi 26 février 2018. Leurs pays apportent leur appui au Programme d’appui au renforcement de la

Financement du G5 Sahel : Le décompte suite à la conférence de Bruxelles

Posté par - 24 février 2018

Ils se sont envolés pour Bruxelles avec l’espoir de réussir à convaincre leurs partenaires occidentaux de réunir les 423 millions d’euros manquants pour rendre opérationnel le G5 Sahel. Les cinq chefs d’Etat ouest-africains repartent dans leur pays respectif avec des intentions de financement estimées à 414 millions. « Total des contributions 414 millions d’euros »,  c’est le

Niger: Le dernier sommet du G5 Sahel à la loupe

Posté par - 7 février 2018

Réunis ce mardi 6 février 2018 à Niamey la capitale du Niger, les chefs d’État du G5 Sahel à savoir Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad ont désigné le Chef de l’Etat hôte, Mahamadou Issoufou comme président en exercice de cette organisation  et confié à son compatriote, Maman Sidikou, le poste de secrétaire permanent.

Budget 2018 : De « la nécessité de la prise en compte des opérations du Nord »

Posté par - 23 décembre 2017

La hiérarchie militaire burkinabè se focalise sur la question des primes des soldats en opération nationale,  la relecture de la politique de défense et les préoccupations relatives à l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Le ministre des affaires étrangères Alpha Barry n’est pas seul à se préoccuper de la rémunération des soldats burkinabè

G5 Sahel : Cette initiative africaine ficelée depuis Paris

Posté par - 15 décembre 2017

Avec l’entrée en jeu de l’Arabie Saoudite avec une annonce de 100 millions de dollars d’intention de financement, c’est une autre interrogation qui vient s’ajouter aux difficultés que rencontrent les cinq Etats qui cherchent du financement pour rendre opérationnelle la force G5 Sahel, une initiative africaine dont les contours sont ficelés depuis Paris. Le Burkina

Première opération du G5 Sahel : Les premiers constats sur le terrain

Posté par - 7 novembre 2017

Des difficultés notables ont été révélées par le colonel-major nigérien Mahamadou Mounkaila, qui commande depuis Niamey la région “Centre” de cette force de lutte antiterroriste qui mobilise quelque 500 soldats. “C’est avoir les moyens nécessaires, la communication nécessaire et l’entraînement nécessaire qui va avec, et bien sûr un accroissement de plus en plus grand de

G5 Sahel : ” Je n’irai pas esseulé à New-York” (IBK)

Posté par - 14 septembre 2017

Ibrahim Boubacar Kéita, Président du Mali et Président en exercice du G5 Sahel, a séjourné du 13 au 14 septembre 2017 à Ouagadougou. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une mini tournée régionale entre les pays membres du G5. Cette visite de 48 heures au Burkina Faso du Président malien se situe dans le cadre d’une

Général de Brigarde Zagré Pingrénoma, chef d’État-major General des Armées

Attaque du Café Istanbul : Message de compassion du Général Pingrenoma Zagré

Posté par - 17 août 2017

Suite à l’attaque terroriste perpétrée dans la nuit du 13 août 2017 à Ouagadougou, l’Ambassadeur du Burkina Faso au Ghana, par ailleurs ancien Chef d’Etat-Major général des armées, Pingrenoma Zagré, a adressé un message de compassion et de solidarité au Ministre de la Sécurité. « (…) Honneur faire part envers la Nation, les familles éprouvées

Emmanuel Macron appelle le G5 Sahel à prouver son efficacité sur le terrain

Posté par - 3 juillet 2017

Le président français, Emmanuel Macron, à l’issue du sommet des pays du G5 Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Mauritanie, Tchad) à Bamako, la capitale malienne, a promis ce dimanche 02 juillet de s’investir dans la recherche des financements pour leur force conjointe qui devrait combattre les terroristes. Toutefois, il a exhorté ces Etats africains de

G5 Sahel: Un sommet extraordinaire pour réfléchir sur les conditions de financement

Posté par - 2 juillet 2017

« Comment stabiliser durablement cette zone sensible de l’Afrique sans se substituer à des pays qui n’en ont pas les moyens ? ». C’est là une question de Thomas Hofnung,  chroniqueur du Monde Afrique à laquelle devront répondre les présidents burkinabè, malien, mauritanien, nigérien et tchadien en présence de celui français (mais sans le soutien de son homologue

Mandat onusien pour la force du G5 Sahel : Plus qu’un pas à franchir

Posté par - 11 juin 2017

La plaidoirie des cinq présidents burkinabè, malien, nigérien, mauritanien et tchadien en faveur de l’obtention d’« un mandat » pour la force d’intervention au G5 Sahel trouve une oreille attentive auprès du président de la commission de l’Union africaine. De retour de Bamako le 06 février dernier, le Président du Faso déplorait que l’action de la MINUSMA