Jean-Hubert Bazié : « Le dialogue politique doit être franc, sincère et dénué de tout calcul politicien »

Posté par - 2 avril 2019

La traditionnelle conférence de presse hebdomadaire de l’opposition politique s’est tenue ce mardi 2 avril 2019 au siège du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP). Face aux Hommes de presse, Jean-Hubert Bazié et Adama Séré sont revenus sur la visite du chef du gouvernement au CFOP, les affrontements meurtriers à Zoaga et à Arbinda

Etat de santé du système sanitaire : Les médecins préviennent le gouvernement

Posté par - 16 octobre 2017

Devant le ministère de la santé à Ouagadougou, ce lundi 16 octobre 2017, le syndicat des médecins du Burkina a remis un mémorandum au gouvernement. Par cet acte, le syndicat veut attirer l’attention de l’Etat sur une éventuelle dégradation du système sanitaire au Burkina Faso. Le syndicat des médecins du Burkina à l’issue d’une assemblée

Grève totale du SYNTSHA : “Une démission totale” du gouvernement, selon l’ADF/RDA

Posté par - 28 novembre 2016

Le Secrétariat exécutif national de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a tenu une session ordinaire le 26 novembre 2016 dont le contenu du compte rendu n’est pas tendre avec le pouvoir en place. Pour le parti de l’éléphant, le gouvernement a démissionné face aux problèmes des Burkinabè. La session de

Grève du SYNTSHA : Souro Sanou paralysé

Posté par - 23 novembre 2016

Le Syndicat National des Travailleurs de la Santé Humaine et Animale (SYNTSHA) a décidé d’observer une grève de 72 heures sur toute l’étendue du territoire burkinabè du  22 au 24 novembre 2016. La particularité de cette grève est qu’aucun service minimum n’est observé dans les différents districts sanitaires de la ville de Bobo-Dioulasso. Face à

Le Premier ministre au SYNTSHA : « Nous ne plierons pas »

Posté par - 4 avril 2013

Le Premier ministre Luc Adolphe Tiao (LAT) s’est présenté  à l’Assemblée nationale ce 4 avril 2013 pour parler état de santé de la nation. A propos justement de santé, LAT a indiqué  aux députés que le gouvernement ne pliera pas devant la grève entamée par le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et