Procès du putsch : « Le doute profite à l’accusé » (Me Sandwidi)

Posté par - 14 août 2019

Les intérêts du soldat de Première classe Hamado Zongo et du Caporal Abdoul Nafion Nébié ont été défendus le mercredi 14 août 2019 par Me Alexandre Sandwidi. D’emblée, l’avocat a indiqué « être resté sur sa faim » car, explique-t-il, « nous nous attendions à ce que le parquet militaire apporte les preuves de l’implication », des accusés Zongo