Simon Compaoré : « Ils n’ont pas besoin de mots qui sapent leur moral »

Posté par - 17 octobre 2016

Après les unités d’intervention le dimanche 16 octobre 2016, le ministre de la sécurité était face aux directeurs provinciaux et régionaux de la police nationale l’après-midi du lundi 17 octobre 2016. Au menu, le point sur l’attaque d’Intagom et l’affaire du pont Nazinon et l’invite à « avoir son fusil en bandoulière, même en mangeant », parce