Modernisation de l’état civil au Burkina : L’Etat et ses partenaires en conclave

Posté par - 28 novembre 2019

La première session ordinaire de l’année 2019 du Cadre partenarial des acteurs de l’état civil (CAPEC) se tient du 28 au 29 novembre 2019 à Ouagadougou. Il s’agit d’un cadre de dialogue ouvert à tout partenaire désireux d’intervenir dans le domaine de l’état civil. Le Cadre partenarial des acteurs de l’état civil (CAPEC) constitue, selon

Modernisation de l’état civil : Pour que chaque enfant dispose d’un permis de vie

Posté par - 9 mai 2019

Le Ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale (MATDC), en partenariat avec l’Union européenne et l’UNICEF, organise un atelier national du 9 au 10 mai 2019 à Ouagadougou. Cet atelier d’analyse des processus d’enregistrement des faits d’état civil et de la production des statistiques vitales s’inscrit dans le cadre de

Modernisation de l’état civil : « iCivil » charme des émissaires congolais

Posté par - 23 janvier 2019

La solution technologique Made in Burkina Faso, « iCivil », continue de faire des émules à travers le monde. Une délégation de la République démocratique du Congo (RDC) était à la maternité SCHIPHRA et à la Mairie centrale de Ouagadougou ce mercredi 23 janvier 2019. L’équipe composée essentiellement d’experts congolais en matière d’état civil est venue s’imprégner

Modernisation de l’économie burkinabè : Zoom sur la technologie chaosmétrique

Posté par - 10 avril 2017

L’une des missions de la technologie dite « chaosmétrique » est de mettre en confiance tous les Etats et les aider à accélérer la structuration et la modernisation de leurs économies. La chaosmétrie est une technologie développée par l’entreprise française « Prooftag ». Elle s’appuie simultanément sur des processus imprévisibles par l’être humain issus du chaos de la matière

Modernisation de l’état civil burkinabè : « Sant’ Egidio » forme des acteurs locaux

Posté par - 18 juillet 2016

Un atelier de formation des acteurs de l’état civil pour l’enregistrement universel au Burkina a lieu du 18 au 22 juillet 2016 à Ouagadougou. 5e du genre, c’est une initiative de l’association italienne « Sant’ Egidio » à travers son programme « BRAVO ». L’objectif principal de cette session est de mieux outiller les nouveaux acteurs locaux dans l’enregistrement