Bobo-Dioulasso : trois infirmiers avorteurs aux arrêts

Posté par - 22 septembre 2011

Depuis le décès d’une parturiente à la maternité Sylla Sanon du secteur 21 de Bobo-Dioulasso, les habitants de ce quartier sont allergiques à toute complication d’accouchement. C’est ce qui explique sans doute l’attroupement de ce lundi 19 septembre 2011 face au centre de santé et de promotion sociale (CSPS) dudit secteur, suite à un avortement