Risques d’inondations répétées : Nos pleurs célèbreraient-ils notre auto-malédiction collective ?

Posté par - 24 juillet 2016

Les inondations qui ont dernièrement frappé le Burkina Faso continuent de susciter des commentaires de la part des citoyens. Dans cette tribune, l’un d’eux pose le débat sur la responsabilité collective de la communauté vivant à Ouaga sur cette catastrophe. Je m’appelle « Kinkirga ». Chères majestés du village, chers parents, je vous demande des