Insécurité alimentaire au Sahel : L’appel au secours entendu

Posté par - 25 septembre 2018

L’appel au secours du gouvernement pour amoindrir les conséquences de la campagne agricole (2017-2018) déficitaire a été entendu par l’Oxford Committee for Famine Relief (Oxfam). Sur financement de la branche humanitaire de l’Union européenne (ECHO), il a pu implémenter le projet prévention de la sous-nutrition via une assistance alimentaire et nutritionnelle aux ménages très pauvres

Sissili : Deux Koglweogos tués par des bandits

Posté par - 20 mai 2016

Deux membres de comités d’auto-défense, communément appelés Koglweogos, ont été tués dans un affrontement avec des bandits, ce jeudi 19 mai 2016, à Silly dans la Sissili dans le Centre-ouest, annonce l’Agence d’information du Burkina. Les bandits ont également mis le feu à 24 engins des Koglweogos, avant de prendre la fuite. Les Forces de

Dia Sanou, nutritionniste à la FAO: « Le Burkina est permanemment en insécurité alimentaire »

Posté par - 29 mars 2016

Dia Sanou est un nutritionniste burkinabè originaire d’une bourgade située à une dizaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso. Il  fait ses premiers pas dans l’administration publique au sein de la Direction du Contrôle des Aliments et de la nutrition appliquée du Laboratoire National de Santé Publique du Burkina, où fraichement sorti de l’Université et sans aucune expérience

Ethiopie : besoins alimentaires urgents

Posté par - 28 août 2015

Selon une étude du gouvernement éthiopien et des Nations Unies, environ 4,5 millions d’Éthiopiens auraient besoin d’aide alimentaire en 2015, soit 55% de plus que prévu, avec une augmentation du nombre d’enfants souffrant de malnutrition sévère soit environ 15% entre février et mai 2015. “Les petites pluies ont été bien plus faibles qu’anticipé en début

Nord Mali : Situation humanitaire alarmante, SOS de Oxfam!

Posté par - 20 mars 2013

La problématique sécuritaire au Nord Mali ne va-t-elle pas faire oublier les besoins humanitaires ? A cette question, l’ONG Oxfam craint fort que la réponse soit l’affirmative et lance son SOS aux acteurs humanitaires et bailleurs de fonds en réponse à la situation humanitaire alarmante qui prévaut aujourd’hui dans cette région du Mali.