Burkina : « On ne peut pas juger l’UNIR/PS dans ce gouvernement » (Salif Tagnan)

Posté par - 10 février 2020

Le bureau national des jeunes de l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) a donné « sa part de vérité » ce lundi 10 février 2020. Il s’est agit pour Samdpawendé Ouédraogo de revenir sur le livre de l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo. Ont été abordés également, la collaboration entre l’UNIR/PS au sein de la majorité et

Burkina : Les jeunes de l’UNIR/PS parlent du livre de Jean-Baptiste Ouédraogo

Posté par - 10 février 2020

La section jeune de l’union pour la Renaissance/Parti Sankariste a donné “sa part de vérité” sur le livre de l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo. “Nous avons besoin d’une vérité qui transcende les individus“, a déclaré Samdpawendé Ouédraogo, Secrétaire général des jeunes du parti. Les jeunes du parti ont donc estimé que la “part de vérité” de

Tribune – “Ma part de vérité” : Un étudiant burkinabè vivant aux USA écrit à Jean-Baptiste Ouédraogo

Posté par - 30 janvier 2020

Ceci est une missive d’un jeune burkinabè vivant aux USA adressée à l’ancien Chef de l’Etat Jean-Baptiste Ouédraogo qui vient de dédicacer son livre intitulé “Ma part de vérité”. Cher aîné et père,  permettez-moi de vous appelez ainsi comme il est de coutume en Afrique.  Avant tout propos,  je voudrais vous souhaiter mes vœux les

Burkina : «C’est à partir de la révolution que l’armée a été déstabilisée» (Colonel Jean-Claude Kamboulé)

Posté par - 27 janvier 2020

L’ancien Chef d’Etat, Jean-Baptiste Ouédraogo, a dédicacé le premier tome de son œuvre « Ma part de vérité » le 25 janvier 2020 à Ouagadougou. La cérémonie de dédicace a été l’occasion pour nombre de personnalités de faire des témoignages. Chaque intervenant a, ainsi, donné sa part de vérité en ce qui concerne l’histoire du

Assemblée générale des l8 Organisations locales membres (OLM)

«La nouvelle génération n’admire que la bonne face» de Thomas Sankara (Jean-Baptiste Ouédraogo)

Posté par - 25 janvier 2020

40 ans après l’avènement de la révolution, l’ancien président burkinabè, Jean-Baptiste Ouédraogo, apporte son témoignage. Il a présenté son œuvre « Ma part de vérité » ce samedi 25 janvier 2020 à Ouagadougou. C’était en présence de plusieurs autorités du pays.  « Ma part de vérité », tel est le titre de l’œuvre de l’ancien chef d’Etat

Diendéré à la nonciature : Le rôle de l’ancien président Jean-Baptiste Ouédraogo

Posté par - 29 octobre 2015

L’ancien président burkinabè Jean-Baptiste Ouédraogo a été au cœur du putsch du 16 septembre 2015, en tant que médiateur. Dès les premières heures de la prise d’otages du président Michel Kafando, du Premier ministre Isaac Zida et de plusieurs ministres, par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP), il a été appelé avec Mgr Paul Ouédraogo pour

Burkina : Le 4e scénario des “médiateurs auto-saisis” se réalise

Posté par - 3 novembre 2014

En mars 2014, quatre autorités religieuses et morales avaient pris sur elles d’engager une médiation en vue de dénouer le bras de fer qui opposait la majorité et l’opposition sur la question de l’article 37. Après l’échec de leur tentative, ils ont écrit quatre scénarrii  sur ce qui pourrait arriver au Burkina à l’intention du Chef de l’Etat

Médiation interne : « L’opposition reste ferme sur son exigence d’un mandat »

Posté par - 6 mars 2014

La Médiation interne, dirigée, par l’ancien Président Jean-Baptiste Ouédraogo, a convoqué l’opposition et la majorité à la table des discussions le 10 mars prochain. L’opposition ira, affirme son Chef de file, Zéphirin Diabré lors d’un point de presse ce 6 mars 2014. Cependant, si la majorité ne présente pas un mandat du Président Blaise Compaoré,

Burkina : Le Mouvement pour le patriotisme soutient le groupe des quatre médiateurs

Posté par - 3 février 2014

Ceci est une déclaration d’une organisation de la société civile, Jeunesse Engagée pour la Patrie /Mouvement pour le Patriotisme, le Civisme et la Paix (JEP/MPCP). Il donne son analyse de la situation nationale et salue le leadership des membres du Groupe de médiateurs qui s’est auto-saisi pour trouver une issue heureuse à la crise qui semble