Tribune │Radicalisation : Eviter à tout prix que les jeunes se lancent dans la gueule du loup

Posté par - 19 juillet 2019

Ceci est une tribune de Jérémie Yisso Bationo sur la situation nationale. Les jeunes radicalisés sont des proies faciles pour les groupes terroristes. Au regard des conséquences du terrorisme au Burkina Faso, radicalisation et extrémisme violent doivent être combattus énergiquement pour permettre aux jeunes d’être pleinement utiles à la société. Comment  y parvenir? Les faits

«Ne m’appelez pas madame ! »

Posté par - 7 mars 2019

Classé cinquième pays dans le monde à pratiquer le mariage des enfants, le Burkina Faso s’active pour y mettre un terme. L’exécutif peut compter sur le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF) avec qui la campagne « ne m’appelez pas madame » est menée. Les statistiques sont parlantes. 8,9% des femmes âgées de 20-24 ans ont

Création d’emplois : Paul Kaba Thiéba propose d’« aller vite, mais bien »

Posté par - 26 novembre 2016

C’est parti pour le Programme d’insertion socioprofessionnelle de jeunes (PISJ). Le lancement du programme d’une valeur de quatre milliards de francs CFA, qui devra créer à terme 13 500 emplois directs dont 11000 emplois temporaires et 2500 emplois permanents, c’était ce samedi 26 novembre 2016 par le Premier ministre Thiéba. Le choix de la place

Sans la jeunesse, « le développement sera boiteux » (Nongdo Yamwemba)

Posté par - 12 août 2016

La jeunesse du Burkina Faso déplore, selon Maarouf Nébié, ce 12 août 2016, journée consacrée à la frange jeune du monde entier, qu’elle soit qualifiée de « fer de lance de la nation », mais qu’elle soit « reléguée à la marge de la société » et surtout qu’elle ne soit « pas suffisamment prise en compte par les politiques ». A

Burkina : Lutter contre l’instabilité par l’employabilité des jeunes

Posté par - 27 juin 2016

En marge de la conférence internationale sur le thème ‘’Entreprenariat, emploi des jeunes et sécurité’’, qui se tiendra du 28 au 30 juillet 2016 sous le patronage du président du Faso Roch Kaboré, le Groupe de recherche et d’analyse appliquées pour le développement (GRAAD) et le Réseau national des jeunes entrepreneurs du Burkina Faso (RENJE/BF)

Burkina : Le RAD exhorte les jeunes à s’engager en politique

Posté par - 5 juin 2016

Pour le Réseau d’action pour la démocratie (RAD), il faut que les jeunes participent aux élections en particulier et s’intéressent à la politique, en général. Ce sera là l’une des meilleures manières d’influer sur les grandes décisions qui régentent leur avenir. Le réseau a organisé à cet effet une conférence publique. Le RAD a rassemblé

Laurent Bado “giflé” : La version du député

Posté par - 16 mai 2016

La nouvelle secoue les réseaux sociaux. “Le Pr Laurent Bado giflé par un usager de la route”. Les faits se sont passés le 15 mai 2016 à Gounghin à Ouagadougou. Une altercation a éclaté entre le député du Parti pour la renaissance nationale (PAREN) et enseignant de droit à l’Université Joseph Ki-Zerbo avec deux jeunes

Ibrahima Djibo, président de l’OJD : « L’incivisme ne sert personne »

Posté par - 14 mai 2016

L’Observatoire de la justice et la démocratie (OJD) appelle tous les citoyens à fédérer leurs efforts pour faire progresser le Burkina Faso. Ici, fédérer les efforts suppose jouer aux « lanceurs d’alertes » en signalant toute situation suspecte et qui va à l’encontre de la volonté générale. En ces temps où l’on note des actes de violences

Saïbou Ouédraogo : « Il faut donner du temps » à Roch Kaboré

Posté par - 9 avril 2016

Roch Marc Christian Kaboré a bouclé ses 100 jours à la tête du Burkina Faso. L’heure est au bilan. Quel est-il sur le plan des réponses aux attentes des jeunes ? Quel est l’écho de ce début de mise en œuvre du programme présidentiel au sein du parti au pouvoir ? Le Chargé à l’Information et à

Chômage de la jeunesse au Burkina Faso : Quelles solutions ?

Posté par - 23 mars 2016

Ceci est la contribution d’un étudiant à la problématique du chômage au Burkina Faso. Le chômage de la jeunesse est l’une des réalités qui limite le développement socio-économique et durable de notre cher pays le Burkina Faso. Officiellement le chômeur est défini en 1982 par le Bureau International du Travail (BIT) comme étant une personne

Planification familiale : De jeunes leaders politiques s’informent

Posté par - 10 février 2016

L’Association SOS Jeunesse et défis (SOS/JD) organise ce 10 février 2016 à Ouagadougou un atelier de formation à l’endroit de 100 responsables de jeunes des partis politiques et d’associations sur la santé sexuelle et reproductive et sur la planification familiale. L’objectif est de mettre à jour leurs connaissances et d’en faire des alliés pour la

Affaire “Jeunesse du MPP chez Guillaume Soro” : Les 6 “imposteurs” sanctionnés !

Posté par - 8 février 2016

L’implication présumée du Président de l’Assemblée Nationale de la Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, dans le putsch manqué de septembre 2015 et qui le met sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis par la justice du Faso, continue d’alimenter les passions. Le MPP/Section Côte d’Ivoire connaît des remous depuis quelques jours dans le cadre de cette affaire. Explications

Consolidation de la Démocratie au Burkina: L’IGD lance un concours pour la promotion des jeunes en politique

Posté par - 29 janvier 2016

L’Institut général Tiémoko Marc Garango pour la gouvernance et le développement (IGD), en partenariat avec la Fondation internationale du Parti du Centre Suédois (CIS), a organisé ce vendredi 29 janvier 2016 à Ouagadougou, un concours de plaidoyer pour le renforcement de la participation et l’influence des jeunes en politique. La compétition a opposé quatre équipes

Burkina post-transition : Quelle place pour la jeunesse dans la gouvernance politique ?

Posté par - 14 décembre 2015

Ceci est un article d’analyse sur la place qui devrait être celle de la jeunesse après la fin de la transition. Le ”nouveau Burkina” dont l’érection est partie de l’insurrection populaire de fin octobre 2014 gagnerait à bénéficier de la contribution effective et active de toutes les couches sociales. Dans ce sens, certains indicateurs présagent

La jeunesse africaine se donne rendez-vous à Ouagadougou

Posté par - 12 août 2015

Le Burkina Faso, à l‘instar du monde entier, commémore en ce Mercredi 12 août 2015, la journée internationale de la jeunesse sous le thème de « engagement civique de la jeunesse». Pour l‘occasion, le président du Faso, Michel Kafando a initié un colloque panafricain de la jeunesse du 12 au 14 août 2015. L‘ouverture des travaux

La jeunesse burkinabè à la table des décideurs politiques

Posté par - 30 juillet 2015

Les jeunes du Burkina Faso ont désormais une représentation au niveau des instances décisionnelles du pays. Le 8 mai dernier a vu naître le bureau de l’Envoyé spécial pour l’implication des jeunes dans l’agenda post-2015 des Nations Unies et la gouvernance post-2015 au Burkina Faso. Les missions et les principaux axes d’intervention de la nouvelle

L’autonomisation : quelle pertinence pour l’emploi des jeunes ?

Posté par - 22 juin 2015

Ceci est une contribution sur la question du chômage au Burkina.  À un moment où le taux de chômage est élevé, et où le désespoir a atteint un point où pour beaucoup des jeunes africains la mort dans la méditerranée semble préférable, ces inquiétudes familières se trouvent intensifiées et la recherche de solutions par les

Des associations proposent que la transition soit à 30% composée de jeunes

Posté par - 12 novembre 2014

Les Mouvements et Associations de Jeunesse (MAJ) se sont rencontrés ce 12 novembre 2014 afin d’échanger sur les propositions à faire dans le cadre de la transition politique. Plusieurs structures représentatives de la jeunesse étaient présentes à cette rencontre présidée par Cheick Fayçal Traoré, coordonnateur national de la Coalition des Associations de la jeunesse pour

Eustache Naré : « Les hommes politiques font leur travail, aux jeunes de savoir ce qu’ils veulent »

Posté par - 23 septembre 2014

Eustache Naré vient d’être élu à la tête de la Coordination provinciale des Associations du Kadiogo. Regroupant 600 associations, cette structure faîtière veut participer à la vie de la nation. Son coordonnateur provincial livre dans cette interview accordée à Burkina 24 ce 22 septembre, les questions liées à la jeunesse et aussi à la place

Chômage au Burkina: On a encore du pain sur la planche

Posté par - 14 avril 2014

Le  10 avril 2014, des milliers de jeunes Burkinabè ont pris d’assaut le Stade du 4-Août à Ouagadougou pour déposer leur dossier dans l’espoir d’être retenus parmi les 2 500 opérateurs dont la Commission électorale nationale indépendante a besoin pour la mise à jour du fichier électoral. La bousculade était si grande que la police a

Dr Raymonde Agossou, responsable de la Division Jeunesse de l’UA : « Si on ne prépare pas la jeunesse, elle sera certainement une bombe »

Posté par - 28 février 2014

Lors du sommet de l’Union africaine (UA) tenue les 29 au 31 janvier dernier à Addis Abeba, Burkina 24 a rencontré Dr Raymonde Agossou, responsable de la division Jeunesse pour en savoir plus sur cette division et les programmes destinés aux jeunes africains. Ce qu’elle pense de la volonté politique affichée par les chefs d’Etat par

Fandima Campus Vision : Leadership et excellence académique dans le viseur

Posté par - 24 février 2014

Au Burkina Faso où environ 40 % de la population vit en dessous du seuil de  la pauvreté, les études académiques restent un luxe pour de nombreux jeunes et ceux qui parviennent à l’université ne vont pas tous jusqu’au bout de leur cycle. Le manque de ressources financières qu’exigent les longues études et l’absence de

Emplois des jeunes ruraux : le CEDRES lance un projet de recherche

Posté par - 22 mars 2013

Comment s’emploient les jeunes ruraux ? N’y a-t-il pas des activités qui puissent les dissuader de migrer vers les zones urbaines ? Quelques questions essentielles qu’un projet dénommé « Emplois des jeunes ruraux et migration en Afrique de l’Ouest » (EJMAO), conduit par le Centre d’études, de documentation et de recherche économiques et sociales (CEDRES), se propose de

Le Collectif Esprits forts veut susciter une génération battante

Posté par - 16 septembre 2012

Eveiller la conscience de la jeunesse pour une génération battante, voici l’un des objectifs que s’est fixé le « Collectif Esprit forts ». A cet effet, il a réuni la presse et la jeunesse autour d’une conférence-débat ce jeudi 13 septembre au Jardin Talata du SIAO, sur le thème « Indépendance africaine : rêve ou réalité ». Ce fut aussi