“Rencontrer mon père” : L’autre face cachée de l’immigration

Posté par - 10 novembre 2018

“Rencontrer mon père” est un documentaire, auto-biographique de Alassane Diago. D’une durée de 1h50, il vous traîne à pas nonchalants autour du fils, de la mère et du père. Un film que bon nombre trouveront ennuyant. Les plans longs, muets. Ayez le courage de rester jusqu’à la fin. Vous repartirez avec mille questions dans la

JCC 2018 : Le projet de film de Kady Traoré séduit

Posté par - 9 novembre 2018

Les nouveaux mécanismes de mise en réseaux, développement, d’écriture, de production de films sont nombreux et permettent à des réalisateurs de parfaire leurs œuvres ou de trouver d’autres partenaires de productions. De ces mécanismes fait partie Ouaga Films Lab dont de jeunes producteurs et réalisateurs africains lauréats de la dernière édition prennent part à  la

JCC 2017 : Regard sur les films

Posté par - 17 novembre 2017

La 28e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) ont tenu leur promesse de retourner au cinéma militant d’antant comme l’a voulu et souhaité le directeur Nejid Ayed lors de la conférence de presse dès les premières heures de l’organisation des  JCC. C’est aussi le sentiment général qui se dégage à la fin des projections

« Koro du Bakoro » : D’enfant à adulte de la rue

Posté par - 11 novembre 2017

Les enfants de la rue cessent-ils d’être dans la rue une fois adultes ? Filmer la réalité et la montrer au public, c’est l’objectif que Simplice Herman de Ganou vise en faisant un documentaire sur la face cachée du phénomène des enfants de la rue à Ouagadougou. Le film “Koro du Bakoro, les naufragés du Faso”est

JCC 2017 : Salles ouvertes, projecteurs allumés

Posté par - 5 novembre 2017

La 28e édition et le 51e anniversaire des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), en Tunisie, ont été façonnés, repensés par leur nouveau directeur Nejib Ayed. Mais ils gardent dans leur singularité, celle de la compétition dédiée au cinéma arabe et africain et un carrefour des cinémas du monde. La cérémonie d’ouverture  donne un avant-goût de

50 ans des JCC : Hommage aux pionniers

Posté par - 9 novembre 2016

Les Journées cinématographiques de Carthage (JCC) 2016 sont  retournées  sur l’histoire et les moments forts du festival depuis sa création. Cette édition  a déroulé le tapis rouge aux hommes du 7e art qui ont marqué les JCC depuis Tahar Chériaa, le fondateur. Un programme spécial a été concocté pour l’occasion du 28 octobre au 5

JCC 2016 : Idrissa Ouédraogo décoré par le Président tunisien

Posté par - 5 novembre 2016

Idrissa Ouédraogo a été décoré dans l’Ordre national tunisien du mérite culturel ce 5 novembre 2016 à Tunis en Tunisie, à l’occasion de la 27e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC 2016). Le président de la République tunisienne, Béji Caïd Essebsi, a décoré plusieurs personnalités culturelles ce samedi 5 Novembre 2016. Celles-ci, présentes à

JCC 2016 : Le film burkinabè “Thom” écarté de la compétition officielle

Posté par - 5 novembre 2016

Après le faux bond aux cinéphiles tunisiens, le film burkinabè en compétition officielle aux Journées cinématographique de Carthage 2016, « Thom »,  a finalement été projeté avec succès ce vendredi 4 novembre 2016 dans la salle de ciné « Ibn Rachiq ». Malheureusement, il ne fait plus partie de la compétition officielle. Les couacs de la veille (voir)