Disparition de Fahadou Cissé et Hama Balima : L’ODJ demande justice

Posté par - 1 juin 2020

Ceci est une déclaration de l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) Section du Yagha à l’occasion de l’an I de l’assassinat des camarades Fahadou CISSE et Hama BALIMA Ce jour 31 mai 2020, cela fait une année jour pour jour que les camarades Fahadou CISSE et Hama BALIMA ont été sauvagement assassinés

Contenus haineux : Des associations françaises assignent Twitter en justice

Posté par - 12 mai 2020

Quatre associations françaises demandent à la justice de nommer un expert chargé de réclamer à Twitter des informations concernant ses pratiques en matière de modération.  Twitter se retrouve sous le feu des critiques pour ses pratiques en matière de modération. Quatre associations, notamment l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), « J’accuse », SOS-Racisme et SOS-Homophobie, ont

Covid-19 au Burkina Faso : Reprise des activités judiciaires

Posté par - 23 avril 2020

Le ministre de la justice, Garde des sceaux  a annoncé ce jeudi 23 avril  2020, dans un communiqué  que la mesure de suspension des activités des juridictions est levée. Dans un communiqué rendu public, le ministre en charge de la justice a informé les  acteurs judiciaires et des usagers du service public  de la justice 

Burkina/Covid-19 : Les activités juridictionnelles des cours et tribunaux suspendues

Posté par - 24 mars 2020

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé de la suspension des activités juridictionnelles des cours et tribunaux pour compter du mardi 24 mars 2020 et ce, pour « deux semaines ». Cette résolution est adoptée pour protéger les justiciables, les magistrats, tous les personnels des juridictions de auxiliaires de justice, de la maladie du Covid-19.

IUTS au Burkina : Les magistrats se signalent

Posté par - 21 février 2020

Trois syndicats de magistrats ont appelé leurs membres à une assemblée générale le 1er mars 2020 à Ouagadougou. Cet appel fait suite aux « évolutions inattendues et incompatibles avec l’esprit d’apaisement du climat social que le gouvernement prétend prôner », lit-on dans un communiqué rendu public le 20 février 2020. Ledit appel émane du Syndicat Autonome

Burkina : 27 nouveaux magistrats rejoignent la famille judiciaire

Posté par - 20 janvier 2020

Ils sont 27 nouveaux magistrats à prêter serment ce lundi 20 janvier 2020 à la cour d’appel de Ouagadougou.   Ils ont la maîtrise en droit et ont suivi avec succès la formation à l’école nationale de magistrature. Moment symbolique et chargé d’émotion, c’est en présence des parents, amis et connaissances qu’ils ont juré «

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce que « le projet de modification de la Constitution sera soumis au parlement au 1er trimestre 2020 »

Posté par - 6 janvier 2020

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a annoncé ce lundi 6 janvier 2020 lors de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau, Côte d’Ivoire, que le projet de modification de la Constitution sera soumis au parlement au premier trimestre de cette nouvelle année. “Dans le courant du premier trimestre de

Justice dans un contexte d’extrémisme violent et de conflits communautaires: Le CISC pose le débat

Posté par - 1 septembre 2019

Comment concilier la lutte contre le terrorisme et le respect des droits humains ? La question était au centre d’un panel organisé par le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés et l’organisation Africtivistes autour du thème de la justice dans un contexte d’extrémisme violent et de conflits communautaires. Huit mois se sont écoulés

Procès putsch : Djibrill Bassolé à la barre pour son mot de fin

Posté par - 20 août 2019

Les avocats du Général Djibrill Bassolé ont clos leurs plaidoiries. Leur client a été appelé à la barre ce mardi 20 août 2019 pour son mot de fin. « Les infractions qui me sont reprochées ne correspondent en rien à la réalité des faits », a réaffirmé le Général de Gendarmerie. Dès la reprise de

Putsch : Me Jean Yaovi Dégli demande de « juger le Général Diendéré pour ce qu’il a fait »

Posté par - 8 août 2019

Ce 8 août 2019, les avocats chargés de la défense du Général Diendéré ont rencontré les médias pour dénoncer la violation des règles de la justice dans le cadre du procès du putsch. Pour le Dr. Jean Yaovi Dégli, représentant de la défense du Général Diendéré, « les règles d’une justice compétente, indépendante, impartiale et équitable

Burkina : L’inter-syndicat des greffiers écrit au ministre de la justice

Posté par - 26 juillet 2019

Dans cette lettre ouverte, l’inter-syndicat des greffiers s’adresse au ministre de la Justice. Monsieur le Ministre, Recevez dès à présent les cordiales salutations de l’inter-syndicat des Greffiers du Burkina. Nos compliments vont également à l’endroit de tous les vaillants acteurs de la justice épris de justice, d’égalité et d’équité et conscients que la réalisation avec

Affaire Clinique Les genêts: «Cette maison est à nous et elle le restera» (Directeur)

Posté par - 12 juillet 2019

La clinique Les Genêts est menacée par une épée de Damoclès. Elle risque l’expulsion ainsi que son Directeur général. Une décision judiciaire a ordonné l’expulsion, par la force publique, de cette clinique considérée comme la plus informatisée et la plus moderne du Burkina Faso. Ce vendredi 12 juillet 2019, l’atmosphère était quelque peu tendue entre

Yirgou : 172 jours après, la justice se fait toujours attendre

Posté par - 22 juin 2019

Cent soixante-douze jours (cinq mois et 21 jours) se sont écoulés depuis le massacre de Yirgou et environnants. Justice n’a pas encore été rendue. Et le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) n’entend pas lâcher du lest avant que ce soit le cas. Dans la matinée du samedi 22 juin 2019 des

Burkina : Les avocats plaident dans la rue

Posté par - 29 avril 2019

Pour la deuxième fois dans l’Histoire du Burkina Faso, les avocats ont battu le pavé. La première, c’était en 1992 pour exiger l’institution d’un Barreau pour le Burkina Faso. La seconde a eu lieu le lundi 29 avril 2019. La marche silencieuse « de tous les avocats » du Burkina Faso avait pour objectif de dénoncer d’une

Lutte contre le terrorisme : La judiciarisation des opérations n’est pas occultée

Posté par - 16 mars 2019

Le G5 Sahel, ce n’est pas que la composante militaire. Pour l’aspect judiciarisation des opérations de lutte contre le terrorisme, l’organisation a fait appel à l’Office des nations-unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Sur appui du gouvernement allemand, l’office a formé cinq jours durant 80 Officiers de police judiciaire (OPJ) burkinabè en la

Justice : Vers la modernisation de la gestion des carrières des magistrats

Posté par - 15 février 2019

Dans le but de renforcer l’indépendance de la justice, le Programme d’Appui à la Politique Nationale de Justice (PA6 PNJ), en collaboration avec le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), a commandité une étude sur le transfert des compétences dans la gestion des carrières des magistrats. Le rapport de l’étude devant faire l’objet de validation,

Drame de Yirgou : A la justice de « s’assumer pleinement »

Posté par - 12 février 2019

Cela fait un peu plus d’un mois et deux semaines que Yirgou et ses environnants sont devenus tristement célèbres en raison des tueries qui s’y sont déroulées. Comme toujours, attendue par les populations, la justice tarde à éclairer l’opinion publique sur le sujet. Et pourtant, renvoie l’exécutif, c’est à elle de « s’assumer pleinement » sur le

Justice : « Les résultats ne sont pas encore à la hauteur du sacrifice consenti »

Posté par - 29 octobre 2018

Début juillet 2017, la commission d’enquête du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a clos son enquête qui a révélé « l’existence de manquement à l’éthique et à la déontologie dans vingt-neuf (29) dossiers » et épinglait ainsi trente-sept (37) noms de magistrats, trois (03) avocats, cinq (05) greffiers, quatre (04) OPJ et APJ de la gendarmerie nationale.

Justice: Le REN-LAC apporte son soutien à la CGT-B et au Courrier Confidentiel

Posté par - 25 octobre 2018

Ceci est une déclaration du REN-LAC qui apporte son soutien à la CGT-B et au Courrier Confidentiel assignés en justice pour avoir dénoncé des faits de fraudes et de malversations financières. La Confédération générale du Travail du Burkina (CGT-B) et le Courrier confidentiel sont assignés devant la Justice burkinabè pour diffamation. Leur seul tort est

Bénin: Les magistrats mettent fin à leur grève deux mois après

Posté par - 7 mai 2018

 Les magistrats béninois, depuis le 26 février 2018, était en grève pour protester contre des défalcations par le gouvernement sur leurs salaires consécutivement aux grèves antérieures. Les magistrats béninois reprennent le chemin des tribunaux ce lundi 07 mai 2018 après deux mois de débrayage en protestation contre les retenues faites sur leurs salaires du fait

Burkina : Bientôt une loi sur la preuve électronique

Posté par - 12 mars 2018

Le Burkina Faso veut réviser son arsenal juridique contre la cybercriminalité pour mieux faire face aux nouvelles menaces du cyberespace. Le pays compte également harmoniser ses principes juridiques avec la communauté des Etats pour favoriser la coopération et l’entraide judiciaire. Une rencontre pour la rédaction d’un avant-projet de loi relatif à la répression de la

Saran Sérémé : « Sachons préserver la paix et l’unité nationale en évitant les dérives »

Posté par - 14 novembre 2017

Dans l’optique de renforcer la proximité du médiateur du Faso un « intercesseur gracieux chargé de défendre les citoyens face à la toute-puissance de l’Etat », sa présidente Saran Sérémé a effectué sa première sortie depuis sa nomination dans le Centre-nord à Kaya. Au cœur de cette stratégie figure en bonne place la formation, le recyclage des

Burkina : Exposition sur le Droit du 30 novembre au 3 décembre 2017

Posté par - 6 novembre 2017

L’Association droit, libertés et démocratie (ADLD) organise à Ouagadougou, la 3e édition du Salon du droit. Celui-ci se tiendra du 30 novembre au 3 décembre 2017, à l’espace vide situé côté nord de la mairie de Bogodogo. Le thème retenu pour cette édition est « Médias et Droits Humains». « Ce salon reste un espace, voire une

Burkina : Brève manifestation devant le Tribunal Militaire

Posté par - 25 octobre 2017

Des parents et familles des blessés et des victimes de l’insurrection populaire et du putsch manqué ont manifesté dans la matinée de ce mercredi 25 octobre 2017 à Ouagadougou devant le Tribunal Militaire. Quatre associations de parents des martyrs et des blessés de l’insurrection populaire et du coup d’Etat ont manifesté silencieusement devant la justice

« Si Blaise Compaoré voulait, il pouvait rester à Ouaga »

Posté par - 29 septembre 2017

Le retour de l’ancien Président du Faso Blaise Compaoré et de son frère cadet François Compaoré a fait couler beaucoup de salive ces derniers jours au Burkina. Alors que des mandats d’arrêt sont lancés contre les frères Compaoré, leurs partisans demandent leur retour au pays. Mais de l’avis du Secrétaire national de la jeunesse du

Affaire CSC : Cinq personnes inculpées dont Nathalie Somé pour « népotisme »

Posté par - 6 septembre 2017

Dans un communiqué rendu public le mercredi 6 septembre 2017, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou a requis l’ouverture d’une information judiciaire contre cinq personnes dont Nathalie Somé, présidente du Conseil supérieur de la communication  (CSC) qui a été placée en détention préventive. Suite à la transmission au parquet

Pourquoi, juridiquement, la détention provisoire du Général Bassolé est arbitraire ?

Posté par - 5 septembre 2017

Ceci est une réflexion de Paul Kéré, Docteur en Droit et Avocat à la Cour sur la détention du général Djibrill Bassolé, incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) dans le cadre du Coup d’Etat de septembre 2015 au Burkina Faso. Le dossier du Général Djibril BASSOLE, après l’ordonnance de règlement édictée par le Juge d’Instruction et