Khéops le fils du Sougri : « Quand un pays n’est pas en paix, c’est difficile de parler de culture »

Posté par - 23 octobre 2019

Ferdinand Tapsoba, ingénieur des travaux du cinéma et de l’audiovisuel, s’est aussi lancé dans la musique avec le pseudonyme de Khéops, le fils du Sougri. Khéops, explique-t-il, pour rendre hommage à « un grand pharaon égyptien ». Dans les lignes qui suivent, l’artiste dévoile sa carrière entre cinéma et musique et parle de ses engagements