Tirs mortels sur des manifestants à Kiev : Les nouvelles autorités pro-européennes d’Ukraine accusent la Russie et l’ancien président Viktor Ianoukovitch.

Posté par - 3 avril 2014

La violence qui s’est déchaînée entre le 18 et le 20 février dernier à Kiev, entre les forces de l’ordre et les manifestants, aurait entraîné la mort de près de 90 personnes. En effet, depuis le haut des immeubles sur Maïdan, la place de l’Indépendance à Kiev, des snipers ont tiré sur la foule.