Yirgou : Sept Koglweogo mis aux arrêts

Posté par - 16 août 2019

Sept Koglweogo dont deux chefs ont été mis aux arrêts sur la centaine de mandats délivrés dans le cadre de l’enquête ouverte suite aux événements de Yirgou dans la région du Centre-nord. La confirmation a été faite par le secrétaire général du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC). « Le 7 août deux

Burkina : Le CGD scrute les initiatives locales de sécurité

Posté par - 23 février 2019

Avec d’un côté des groupes d’autodéfense censés faire partie de Initiatives locales de sécurité (ILS) qui commettent des actes répréhensibles devant la loi et de l’autre, des forces de défense et de sécurité « premières demanderesses des contributions citoyennes » de l’aide de la population pour endiguer l’insécurité, que faire et comment s’y prendre ? Pour

Yirgou : Le député Aziz Diallo s’exprime

Posté par - 11 janvier 2019

Sa prise de parole sans équivoque, sans équilibrisme depuis le drame de Yirgou. Le député-maire Aziz Diallo, loin de recourir au repli identitaire comme cela a été donné de voir à la suite du massacre des 1er et 2 janvier, est sorti de son silence ce vendredi 11 janvier 2019 pour s’adresser au président de

Yirgou ou lorsque le vivre-ensemble se retrouve sérieusement ménacé

Posté par - 8 janvier 2019

L’après Yirgou  invite à « réaffirmer l’obligation du vivre-ensemble de tous les Burkinabè ». Un vivre-ensemble qui nécessite que l’Etat assume « pleinement ses responsabilités de garant de la sécurité de tous les Burkinabè sans aucune distinction ».  El Hadj Hassan Barry, personne ressource du regroupement apolitique et laïc, est de canton dans le département de Séguénéga, province

« Les koglweogo internationaux, c’est terminé ! »

Posté par - 2 juin 2017

Dans sa tournée dans le Centre-Sud, le 1er juin 2017, le ministre de la sécurité, Simon Compaoré, est revenu sur la conduite que les forces de sécurité doivent tenir avec les groupes d’autodéfense Koglweogo. Il a prôné l’encadrement et sommé la Police et la gendarmerie de faire respecter les textes régissant la Police de proximité.

Burkina : Attention aux passions !

Posté par - 9 janvier 2017

La semaine a été marquée au Burkina par la tension entre les Koglweogo et les dozo à l’Ouest et le débat suscité au sein de la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) par le projet de loi sur les libertés religieuses. Des sujets imbibés de passion qui mériteraient d’être traités avec tact. Deux traits

Koglweogo à l’Ouest : Les précisions du Balai Citoyen

Posté par - 7 janvier 2017

Dans cette déclaration parvenue à Burkina24, le Balai Citoyen donne des précisions quant à sa position sur la question de l’installation des koglweogo dans la région de l’Ouest. Ces derniers jours, nous relevons dans plusieurs médias que le Balai Citoyen ferait partie des OSC de l’Ouest qui s’opposeraient à l’installation des Koglweogo dans cette partie

Simon Compaoré sur les taxis à gaz : « La sécurité n’est pas marchandable »

Posté par - 3 novembre 2016

L’incivisme constaté dans les services publics de l’Etat, en circulation, au niveau des mouvements d’autodéfense, des taximen circulant avec du gaz butane et les mesures entreprises pour lutter contre ont constitué l’objet d’une conférence de presse animée par Simon Compaoré, ministre de la sécurité intérieure, ce jeudi 3 novembre 2016. Incivisme en circulation Les chiffres

Koglweogo : Le Niger serait intéressé, affirme “Django”

Posté par - 28 octobre 2016

Simon Compaoré, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI) a rencontré ce vendredi 28 octobre 2016, les représentants de groupes d’auto-défense Kolgweogo de diverses localités du pays. Cette rencontre s’est axée sur trois points majeurs. Avec les différentes délégations des groupes d’auto-défense Koglweogo, le ministre de la sécurité a

Soum : Des tirs signalés à Kéréboulé (sécurité)

Posté par - 18 octobre 2016

Des coups de feu ont éclaté en fin d’après-midi ce 18 octobre 2016 à Kéréboulé dans le Soum, village situé à près de cent kilomètres de Djibo. Les auteurs des coups de feu ne sont pas encore officiellement déterminés, mais une source fait état d’un affrontement entre des bandits et des koglweogo. Une information qui

Zorgho : Des koglweogo exposent des armes arrachées à des bandits

Posté par - 27 août 2016

Le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré est à Zorgho, chef-lieu de la province du Ganzourgou, ce 27 août 2016. Il est venu rencontrer les Koglwéogo, qui procèdent à l’exposition des armes de fabrication traditionnelle. Des armes et autres butins qui, selon les explications ont été retirés des mains des délinquants par eux-mêmes. L’exposition

Burkina : Des koglweogo demandent la libération de leurs camarades de Zongo

Posté par - 6 août 2016

Des koglweogo ont tenu une rencontre ce 6 août 2016 à Tanghin-Dassouri, localité située à une vingtaine de kilomètres de Ouagadougou. Entre autres éléments abordés, ils réclament la libération de leurs camarades arrêtés à la suite d’un affrontement avec des jeunes à Zongo, en juin 2016. La réunion de ce samedi à Tanghin-Dassouri, vise, selon

Affaire Kolgwéogo : « Il n’y a pas d’excuses à laisser des hors la loi prospérer » (Ismaël Diallo)

Posté par - 17 juillet 2016

Le professeur Ismaël Diallo du Front de renforcement de la citoyenneté (FRC), invité à animer une communication sur la situation nationale,  ce samedi 16 juillet 2016 à Ouagadougou, a réaffirmé son opposition au maintien des groupes d’auto-défense kolgwéogo. « Il n’y a pas d’excuses à laisser des hors la loi prospérer », a-t-il déclaré avec fermeté. Pour

Koglweogo : Simon Compaoré annonce “une nouvelle police de proximité”

Posté par - 11 juillet 2016

Les koglweogo ont été reçus par le ministre de la sécurité intérieure et celui de la justice et des droits humains dans la soirée du lundi 11 juillet 2016. La rencontre a eu lieu en présence des gouverneurs des 13 régions, des premiers responsables des forces de défense et de sécurité et du procureur général

Koglweogo : « La situation est sous contrôle» (Paul Kaba Thiéba)

Posté par - 5 juillet 2016

La gestion des groupes d’auto-défense Koglweogo est revenue en débat ce mardi 5 juillet 2016 lors de l’émission « Dialogue avec le Gouvernement » sur la RTB avec comme invité, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba.   La ligne du Gouvernement Thiéba défendue par ce dernier est que, vu « les moyens limités » de l’Etat, « les Koglweogo peuvent apporter »

Simon Compaoré : « Laissez-nous agir, vous jugerez après »

Posté par - 30 juin 2016

Le ministre de la sécurité intérieure Simon Compaoré, après le chef de l’Etat Roch Kaboré, a été le deuxième invité de l’émission « Dialogue Citoyen» diffusé en direct sur la télévision nationale, ce 30 juin 2016. A l’occasion, il a demandé aux Burkinabè de le laisser agir et de garder leur jugement pour lorsqu’il sera à

Koglweogo : L’ADF/RDA attend des “mesures urgentes” de la part du gouvernement

Posté par - 29 juin 2016

Dans ce communiqué, l’Alliance pour la démocratie et la fédération, Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) aborde la question des Koglweogo et appelle le gouvernement à prendre des “mesures et urgentes”. Le Secrétariat Exécutif National (SEN) de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération – Rassemblement Démocratique Africain (ADF-RDA) s’est réuni en sa séance ordinaire le samedi

Désignation de maires : L’ultimatum de Simon Compaoré

Posté par - 28 juin 2016

Avant d’entamer son discours dans le cadre de l’atelier de capitalisation des acquis de l’organisation des élections de 2015 et 2016 au Burkina, le ministre en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI), Simon Compaoré ayant accusé un retard de 45 minutes, s’est expliqué. Le premier argument du ministre d’Etat,

Manifestation pro-Koglweogo : Course poursuite à Zongo

Posté par - 28 juin 2016

Le samedi 25 juin 2016, à Zongo, un des quartiers de Ouagadougou, des affrontements ont eu lieu entre des Koglweogo et des jeunes. Ceux-ci ont délogé le groupe d’auto défense et certains ont même été interpellés et gardés par la Police. Le mardi 28 juin 2016, des jeunes qui se reclament de Zongo ont bloqué la nationale n°1,

Kolgweogo au Burkina : Conséquence de «calculs électoralistes » selon les magistrats

Posté par - 25 juin 2016

Le Syndicat burkinabè des magistrats (SBM), s’est réuni  en assemblée générale ordinaire ce samedi 25 juin 2016 à Bobo-Dioulasso, afin de réfléchir sur « la justice post-insurrectionnelle au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives ».  Les magistrats se sont penchés sur la question de leur indépendance. Les koglweogo ont également figuré au menu. Désormais, les magistrats burkinabè

Boukary « Le Lion » membre des Koglweogo : «Il ne faut pas parler de rébellion ici »

Posté par - 23 juin 2016

Boukary Kaboré dit Lion s’est « enrôlé » dans les rangs des Koglweogo. Le Président du Parti pour l’unité nationale et le développement (PUND) a été vu lors de la rencontre nationale des groupes d’autodéfense du pays le 22 juin 2016 à Kombissiri. Pourquoi l’ancien Commandant du Bataillon d’infanterie aéroporté (BIA) de Koudougou a-t-il rallié l’appel des

Burkina : Ce dont les Koglweogo ont parlé à Kombissiri

Posté par - 22 juin 2016

« Un monde fou, près de 25 000 personnes ». Ce sont les mots utilisés par Moussa Thiombiano allias Django, le chef des Koglweogo de la région de l’Est pour qualifier la mobilisation de ses compères lors de la rencontre nationale des Koglweogo le mercredi 22 juin 2016 à Kombissiri. Joint par Burkina 24 à la

Koglwéogo : Django réagit aux mesures de Simon Compaoré

Posté par - 16 juin 2016

Désormais, les Koglweogo ne doivent plus amender les présumés voleurs, doivent éviter les sévices corporels et doivent remettre toute personne arrêtée aux forces de l’ordre. Ainsi en a décidé Simon Compaoré, Ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI) le lundi 13 juin 2016. Mais qu’en pensent les

Burkina: Face à la montée de l’incivisme, voici les mesures envisagées par le gouvernement

Posté par - 3 juin 2016

Le gouvernement sort de sa réserve. Face à l’incivisme grimpant, il organise un forum sur le civisme. La rencontre réunit ce vendredi 3 juin 2016 des personnes (leaders coutumiers et religieux) dont le poids social « indéniable » a permis auparavant de résoudre les problèmes avant leur éclosion et de pacifier des situations que l’on croyait « irrécupérables ».

Opinion : “Que faire de nos koglwéogo ?”

Posté par - 31 mai 2016

Ceci est une analyse de Hervé Lankoandé sur la question des Koglweogo. Il donne des pistes de réflexion quant au sort qu’à la place qu’on devrait leur accorder. Nul n’a envie de jouer au prophète de malheur surtout lorsque les nuits sont paisibles. Toutefois, elles ne le sont plus depuis un certain temps dans notre

Hervé Ouattara : «On n’évolue pas avec des “il parait que”…»

Posté par - 8 mai 2016

Dérives de la Transition, gestion du Premier ministère sous Isaac Zida, enrichissement illicite supposé de leaders des Organisations de la société civile, la question des Koglweogo, l’affaire du mandat d’arrêt contre Guillaume Soro, voilà les lignes de l’entretien accordé par Hervé Ouattara à Burkina 24 le mercredi 4 mai 2016. Hervé Ouattara est le Président

Récupération politique des Koglweogo : “Celui qui s’amuse va se brûler les doigts !” (Simon Compaoré)

Posté par - 22 avril 2016

La séance plénière de l’Assemblée nationale de ce vendredi 22 avril 2016 a donné l’opportunité au ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité intérieure (MATDSI), Simon Compaoré de répondre aux préoccupations des députés sur la problématique des Koglweogo.  La naissance des Koglweogo « répond à une exigence de survie » a informé « le chef

100 jours de Roch Kaboré : Un «bon début », selon un sondage

Posté par - 14 avril 2016

Les initiatives pour juger des 100 premiers jours de gouvernance du nouveau président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré affluent. En fait partie ce sondage réalisé par l’institut Apidon et dont les résultats sont favorables à l’actuel locataire du palais présidentiel de Kossyam. Le bilan des trois premiers mois de gouvernance du « président diesel » est jugé