Crise malienne : A Gao, la jeunesse sort de ses gonds

Posté par - 7 août 2012

Quand on attend de retrouver la liberté dont a toujours joui, le temps semble s’arrêter et parfois prendre à la gorge. A Gao, l’arrivée des « fous de Dieu » a instauré un climat de précarité dans la jouissance de la quiétude à laquelle tous les habitants, surtout les jeunes, étaient habitués.