Lettre ouverte au ministre de l’éducation nationale

Posté par - 25 mai 2019

Ceci est une lettre ouverte du  Secrétaire général du  Syndicat National  des Encadreurs  Pédagogiques du premier degré  (SNEP/PD)  au Ministre de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales Monsieur le Ministre, Une succession d’événements nous amène à emprunter cette voie pour nous adresser à vous dans l’espoir d’avoir une oreille attentive. Ces

Diaspora: Les étudiants burkinabè à Taïwan adressent une lettre ouverte à Alpha Barry

Posté par - 22 juin 2018

Depuis l’épisode de la rupture des relations diplomatiques entre Ouagadougou et Taïpeh, le contingent d’étudiants burkinabè sur cette île, et bénéficiant auparavant de bourses octroyées par ce petit Etat de l’Asie, ne cesse d’interpeller le gouvernement du Premier Ministre Paul Kaba Tieba et particulièrement le Ministre Alpha Barry, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, sur leurs

Burkina : Un Camerounais propose de supprimer le visa pour les Africains

Posté par - 5 juin 2017

Un Camerounais, dans une lettre ouverte au ministre burkinabè des Affaires étrangères, publiée sur le site du Monde Afrique, propose au Burkina de supprimer les visas pour tous les Africains qui voudraient venir au «Pays des Hommes intègres». Tout est parti du constat fait par Yann Gwet, chroniqueur pour «Le Monde Afrique». Le Camerounais affirme en

Crise à la CAMEG : “Monsieur le Premier ministre, vous devrez vous impliquer personnellement”

Posté par - 18 décembre 2016

Dans cette lettre ouverte, le Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) interpelle le Premier ministre sur la crise à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG).  Monsieur le Premier Ministre, La mission principale du Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) est d’influencer les politiques en faveur de la santé pour tous. A ce titre,

Des professeurs de topographie écrivent au ministre de la Fonction publique

Posté par - 24 mai 2016

Ceci est une lettre ouverte de professeurs de topographie parvenue à notre rédaction et qui est adressée au ministre de la Fonction publique. Son contenu concerne les conditions de recrutement des professeurs en génie civil. Monsieur le Ministre, C’est avec une fierté légitime que nous avons accueilli la bonne nouvelle du recrutement d’environ une centaine

Des agents de la vie scolaire écrivent au ministre de l’enseignement secondaire

Posté par - 25 mai 2015

Ce groupe d’agents de la vie scolaire estiment que leur rôle et leur importance dans l’administration scolaire sont méconnus ou peu valorisés. Dans cette lettre ouverte adressée à leur ministre de tutelle, ils expliquent les difficultés qu’ils rencontrent et qui déteignent tant sur leur vie sociale que sur la vie des établissements scolaires dans lesquels

Lettre ouverte au CSC : “Madame la Présidente, je vous prie d’interrompre la diffusion de ces messages”

Posté par - 18 mars 2015

Ceci est une lettre ouverte d’un confrère adressée à la Présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC) sur la diffusion de spots sur la responsabilité des journalistes. Madame la présidente, permettez-moi de m’adresser à vous au « je ». Parce que le présent écrit m’engage à titre personnel. J’ai longtemps espéré une réaction des organisations et

Travailleurs de la mine de Belahouro : Le ministre des mines interpellé

Posté par - 23 janvier 2015

Dans cette lettre ouverte au ministre en charge des mines, la Confédération nationale des travailleurs du Burkina interpelle le ministre sur la situation des travailleurs licenciés de la Société des mines de Belahouro. La responsabilité du Ministre des Mines et de l’Energie (MME) engagée dans le licenciement collectif de plus de 300 travailleurs nationaux à

Le Réseau Barké suggère au Président Kafando de rappeler les ambassadeurs

Posté par - 13 janvier 2015

Dans cette lettre ouverte adressée au président de la transition Michel Kafando, le Réseau Barké suggère de rappeler les ambassadeurs et les ambassadrices du Burkina à l’étranger nommés sous l’ère Compaoré.  Excellence Monsieur le Président, en ce début d’année 2015 le Réseau Barké voudrait vous présenter à vous ainsi qu’au gouvernement de la transition ses

Guy Hervé Kam aux députés CDP : « Votre appel est absurde »

Posté par - 22 septembre 2014

Me Guy Hervé Kam, avocat à la cour, apporte dans la lettre ouverte qui suit, son avis basé sur les textes juridiques de l’appel que des députés de la majorité présidentielle ont lancé au Chef de l’Etat afin qu’il convoque un référendum sur la modification de l’article 37 de la Constitution. Pour l’avocat, cet appel

Réponse de la présidente du CSC à la lettre ouverte de Monsieur Tiendrébéogo

Posté par - 18 avril 2014

Le 5 Avril 2014, nous publions une lettre ouverte de Monsieur Tiendrebeogo, adressée à la présidente du Conseil Supérieur de la communication, et dans laquelle l’auteur interpellait la présidente sur les dérapages constatés dans les forums des médias en ligne. Nous avons reçu ce jeudi 17 avril la réponse de la présidente de l’Institution, réponse

Lettre ouverte d’Aziz Sana à Guillaume Soro : Conseillez “au président du Faso de ne pas s’accrocher au pouvoir”

Posté par - 9 janvier 2014

Ceci est une lettre ouverte, parvenue à Burkina 24, de Aziz Sana, doctorant burkinabè en économie, adressée au Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro. Il dit l’admirer et lui demande d’apporter “une pierre positive à la tranquillité au Burkina Faso” en conseillant “au président de Faso de ne pas s’accrocher au pouvoir“. De mon

CDP : la grogne sort de plus en plus de l’ombre

Posté par - 27 novembre 2013

Que se passe-t-il au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), parti au pouvoir au Burkina ? Après une missive anonyme adressée au Président Blaise Compaoré, une autre lettre ouverte a été publiée par L’Observateur Paalga de ce 27 novembre 2013, critiquant ouvertement le Secrétariat exécutif national (SEN) du parti. Cette fois-ci,

Lettre ouverte à Blaise Compaoré : “Il serait ironique que notre pays se retrouve demandeur d’un médiateur”

Posté par - 28 juillet 2013

Ceci est une lettre ouverte d’un citoyen burkinabè au Président du Faso, Blaise Compaoré. Il demande de ne pas installer le sénat et de ne pas modifier l’article 37 de la Constitution.  Excellence Monsieur le Président du Faso, Avant toutes choses, je voudrais vous rassurer et surtout votre entourage, qu’il ne sera pas nécessaire de