Code pénal modifié : Ce que pensent les auteurs de leur recours rejeté par le Conseil constitutionnel

Posté par - 8 août 2019

Le Conseil constitutionnel a déclaré irrecevable le recours formulé en inconstitutionnalité contre la loi n°044-2019/AN du 21 juin 2019. Les auteurs du recours apprécient. « La requête (…) est irrecevable ». Ainsi en a décidé le Conseil Constitutionnel en sa séance du jeudi 8 août 2019. L’instance compétente en matière constitutionnelle et électorale avait été saisie le

Code pénal : Les regards tournés vers Kossyam

Posté par - 22 juillet 2019

Le Conseil constitutionnel burkinabè ayant jugé que le Code pénal révisé une seconde fois en l’espace d’un an est  « conforme à la Constitution », tous les regards sont à présent tournés vers Kossyam. Statuant sur la modification de la loi n°025-2018/AN du 31 mai 2018 portant Code pénal dont l’article 1 porte sur les articles

Burkina : Le projet de loi portant modification du code pénal adopté

Posté par - 21 juin 2019

Le député Laurent Bado, furieux d’avoir été « enterré vivant » sur Internet, a-t-il convaincu par sa plaidoirie de voter le projet de loi portant modification de la loi 025-2018/AN du 31 mai 2018 portant code pénal au Burkina Faso ? Et ce « avec ses insuffisances » ? Le projet a en tout cas a été adopté 

Liberté de la presse et promotion des droits humains: Le CIFDHA salue le sacrifice « inlassablement consenti » par la presse burkinabè

Posté par - 3 mai 2016

Le Centre d’information et de formation en matière de droits humains en Afrique (CIFDHA) salue le sacrifice « inlassablement consenti » par les journalistes burkinabè dans l’exercice de leur profession. En cette date consacrée à la liberté de la presse dans le monde, le centre appelle à l’opérationnalisation de l’Autorité nationale d’accès à l’information publique (ANAIP) et

Aïssata Sankara , meilleure Journaliste 2014

Posté par - 21 octobre 2014

Le Prix de la Meilleure Journaliste 2014, initié dans le cadre de la célébration de la 16e Journée national de la Liberté de la Presse, a connu sa lauréate ce lundi 20 octobre au Centre national des Archives. Le Centre national de Presse Norbert Zongo a, une fois de plus, récompensé le travail des femmes

Journée mondiale de la liberté de la presse: Les “100 héros de l’information” selon RSF

Posté par - 3 mai 2014

A l’occasion du 3 mai 2014, Journée mondiale de la liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) publie pour la première fois une liste de “100 héros de l’information”. Dotés d’un courage exemplaire, ces journalistes et blogueurs contribuent, par leur travail ou leur combat, à promouvoir la liberté de l’information. Ils participent chaque jour à éclairer

Liberté de la presse dans le monde: 71 journalistes tués en 2013 selon RSF

Posté par - 18 décembre 2013

Report sans frontière a publié son rapport annuel sur la liberté de la presse dans le monde. Pour 2013, 71 journalistes ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions. Une baisse légère par rapport à l’année précédente. Par contre, le nombre d’enlèvements a connu une augmentation (87 journalistes enlevés).

Les histoires de Tanga : Le journaliste

Posté par - 4 mai 2013

Patrick regardait son interlocuteur. Ses études ne le prédestinaient pas à ce métier. Mais son âme a embrassé le journalisme dès ses études secondaires. Il anima le journal du lycée pendant six ans et ses professeurs louaient sa plume. Une plume qui a harangué les élèves de son établissement quand celui qu’il considérait déjà comme

Liberté de la presse dans le monde: Le Burkina Faso classé 46 sur 179 pays

Posté par - 3 mai 2013

Ce vendredi 03 mai, le monde célèbre la journée internationale de la liberté de la presse. A l’occasion, Reporters Sans Frontière publie un classement des pays en fonction du respect de la liberté de la presse. Selon le classement fait par RSF, le Burkina Faso occupe la 46 place sur 179. Au classement précédent, le pays

Libéria : La journaliste Mae Azango reçoit des menaces de mort

Posté par - 21 mars 2012

Que le nom de ce pays reflète la liberté et que ce dernier ait une femme à sa tête n’empêche pas sa presse de manquer de liberté. Cet état de fait est d’autant plus paradoxale que ce sont les citoyens libériens eux mêmes qui  musellent les médias quand ils évoquent certains sujets. « L’affaire Azango» est