Lopez en passe d’obtenir une liberté provisoire

Posté par - 2 janvier 2019

La liberté provisoire est sur le point d’être accordée à Safiatou Lopez. C’est l’information que Burkina 24 a reçue le mercredi 2 janvier 2019 d’une source proche de la leader de la société civile burkinabè. Interpellée à son domicile le 28 août 2018 par la gendarmerie nationale pour sa présumée implication dans une tentative d’évasion

Liberté provisoire de Laurent Gbagbo : D’où est venue la rumeur ?

Posté par - 15 décembre 2018

Abidjan – Yopougon, la commune réputée pour son attachement indéfectible à  l’ancien président ivoirien et au premier rang des bastions du Front Populaire Ivoirien, FPI, de Laurent Gbagbo, a festoyé comme jamais ce vendredi 14 décembre 2018 à la faveur d’une folle rumeur qui s’est peu à peu répandue sur plusieurs communes du district d’Abidjan,

Luc Adolphe TIAO (LAT) est rentré pour prendre sa liberté provisoire !

Posté par - 7 octobre 2016

« Les sermons du vieux  Yelmigan » est une chronique satirique proposée par un « Observateur » avisé de la société burkinabè. Elle traite deux fois par mois (le 1er et le 15 du mois) sur Burkina 24 de sujets liés à la vie de la nation burkinabè. Véritable sermonneur, le Vieux Yelmigan ne prendra pas de gant pour parler

Libérations d’anciens maires : “L’enfermement, c’est l’exception”, selon Me Halidou Ouédraogo

Posté par - 18 avril 2016

D’anciens maires incarcérés pour malversations présumées, des journalistes interpellés pour présumée complicité dans le putsch du 16 septembre 2015 bénéficient depuis quelques semaines de liberté provisoire. Me Halidou Ouédraogo, avocat à la cour et ancien magistrat, explique. Dans une interview publiée sur sa page Facebook, Me Halidou Ouédraogo fait comprendre que l’enfermement en matière de

Burkina : Jérôme Bougouma en liberté provisoire

Posté par - 23 février 2016

La liberté provisoire a été accordée à l’ancien ministre de la sécurité sous Blaise Compaoré, Jérôme Bougouma, pour raisons de santé. Il a quitté la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), ce 23 février 2016 aux environs de 11h, a appris Burkina24 auprès du ministère de la Justice. Jérôme Bougouma, mis en accusation

Justice : Les 50 étudiants en liberté provisoire

Posté par - 23 août 2013

En audience extraordinaire ce vendredi 23 août 2013, la Cour d’appel de  Ouagadougou a prononcé la liberté provisoire au profit  des 50 étudiants prévenus dans le cadre des manifestations estudiantines des 31 juillet et 1er août 2013. Une victoire et un soulagement pour les étudiants et une formalité pour les avocats de la défense. La

Liberté provisoire des « 50 étudiants prévenus » : Le tribunal se déclare incompétent devant une procédure « curieuse »

Posté par - 20 août 2013

Les 50 étudiants prévenus ne bénéficieront finalement pas de la liberté provisoire avant la décision de la Cour d’appel. Ce 20 août 2013, le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou, saisi en deuxième audience par le Parquet pour demander de libérer les étudiants, s’est déclaré incompétent. La raison, la procédure utilisée par le Procureur

Crise à l’université de Ouagadougou : les 50 étudiants restent à la MACO

Posté par - 13 août 2013

Le tribunal sursoit à statuer mais les 50 étudiants resteront à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO). Ainsi en a décidé la chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI) devant lesquels les  étudiants appréhendés lors des manifestations des 31 juillet et 1er août 2013  consécutives à la fermeture des