Mali : IBK promet ne pas poursuivre les rebelles “n’ayant pas de sang sur les mains”

Posté par - 2 janvier 2018

Dans son message de fin d’année à la nation, le président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé la soumission prochaine au parlement d’une loi dite “d’entente nationale” consistant à exempter de poursuites “tous ceux impliqués dans une rébellion armée”, à condition qu’ils n’aient “pas de sang sur les mains”. Le chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keïta a,