Burkina : Concertation à Ouaga contre la malnutrition

Posté par - 21 septembre 2017

Un enfant malnutri pendant les 1 000 premiers jours après sa naissance court le risque de souffrir d’une mauvaise formation de son cerveau. Par conséquent, il aura des capacités cognitives « réduites » avec pour effet la « faible capacité d’apprentissage ». Toute chose qui peut conduire à l’échec scolaire. Dans l’optique de réduire le pourcentage d’enfants avec un retard

Malnutrition au Sahel : Expériences de Médecins sans frontières

Posté par - 23 juin 2016

L’institut supérieur de sécurité humaine (ISSH) en collaboration avec Médecins sans frontières (MSF) ont organisé, ce jeudi 23 juin 2016 à Ouagadougou, une conférence publique sur le thème « Prévenir la malnutrition auprès des jeunes enfants du Sahel : retour d’expériences ». A l’entame de sa communication, le délégué général de MSF Luxembourg, Paul Delaunois, a rappelé que

Malnutrition : InnoFaso fête les 10 ans du réseau Plumpyfield

Posté par - 12 juin 2015

Implantée dans l’enceinte du campus de l’Institut d’Ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE), l’entreprise agroalimentaire InnoFaso produit des solutions nutritionnelles pour lutter contre les différentes formes de malnutrition au Burkina Faso. Faisant partie du réseau Plumpyfield, elle a consacré la journée du jeudi 11 juin  2015 à la célébration du dixième anniversaire de celui-ci,

REPRODEN : Au Burkina Faso, un enfant sur trois a un risque élevé de mourir de la malnutrition

Posté par - 3 juin 2014

Le réseau des parlementaires burkinabè pour la protection et la promotion des droits de l’enfant (REPRODEN) a organisé, ce lundi 2 juin 2014 à Ouagadougou, une séance de plaidoyer auprès de l’Etat pour l’intensification de l’effort national de lutte contre la malnutrition des enfants. Le REPRODEN exhorte, à travers cette grande séance de plaidoyer, l’Etat,

Malawi : l’avion présidentiel vendu pour soutenir les pauvres

Posté par - 6 septembre 2013

La Présidence malawite a décidé de vendre le jet présidentiel pour nourrir les populations les plus pauvres et à cultiver des légumes et du maïs afin de combattre la malnutrition, rapporte Cameroonvoice. Environ 10% des 13 millions d’âmes que compte le Malawi souffre d’une pénurie alimentaire.  L’avion, de 24 places, a été vendu à  14 millions