«Ne m’appelez pas madame ! »

Posté par - 7 mars 2019

Classé cinquième pays dans le monde à pratiquer le mariage des enfants, le Burkina Faso s’active pour y mettre un terme. L’exécutif peut compter sur le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF) avec qui la campagne « ne m’appelez pas madame » est menée. Les statistiques sont parlantes. 8,9% des femmes âgées de 20-24 ans ont

Excision et mariage d’enfants: 55 acteurs judiciaires à Ouagadougou

Posté par - 19 décembre 2018

Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille réunit, du 19 au 20 décembre 2018 à Ouagadougou, 55 acteurs judiciaires et membres de cellules genre. Il s’agit d’échanger autour de la thématique des violences faites aux femmes au Burkina Faso, des lignes directives de prise en charge des survivants et

« Education nationale, aidez-nous à fixer les enfants dans les classes !» (Yves Zoubila Kaboré)

Posté par - 31 janvier 2017

Le ministère de la femme et de la famille s’attaque à la problématique du « Sukaabè Rewlè », « qui prive la victime de son enfance » sans oublier la compromission de leur participation future au développement socio-économique de leur pays.  Le phénomène ne se limitant pas qu’au Burkina Faso, le projet « Autonomisation des femmes et dividende économique » est