Burkina Faso : Le mouvement “SENS” fait le bilan de ses 10 mois

Posté par - 13 juin 2021

Créé en août 2020, le mouvement SENS fait le point de ses activités et procède à la mise en place de la coordination nationale devant piloter le mouvement. C’était à l’issue des travaux de son assemblée générale souveraine tenue du 11 au 12 juin 2021 à Ouagadougou. A l’orée des échéances électorales de 2020, le

Burkina Faso : Me Guy Hervé Kam se lance en politique avec SENS

Posté par - 2 août 2020

Après avoir quitté son poste de porte-parole du Balai citoyen, les supputations allaient bon train quant à l’avenir politique de Me Guy Hervé Kam. Le dimanche 2 août 2020, officiellement, l’avocat a décidé de se jeter dans la marre politique burkinabè avec le Mouvement SENS, ‘’Servir et non se servir’’. Le Mouvement SENS, ‘’Servir et

Eric Ismaël Kinda : “Le Balai citoyen n’a jamais vendu une lutte”

Posté par - 22 août 2019

Enseignant de philosophie, militant du Balai citoyen et récemment désigné porte-parole du mouvement aux côtés de Smockey, Eric Ismaël Kinda s’est prêté aux questions de Burkina 24, le mardi 20 août 2019. Ancien chargé à la mobilisation et à la gestion des clubs cibals (structures de base du Balai citoyen, ndlr) du Balai citoyen, les

Guy Hervé Kam aux députés CDP : « Votre appel est absurde »

Posté par - 22 septembre 2014

Me Guy Hervé Kam, avocat à la cour, apporte dans la lettre ouverte qui suit, son avis basé sur les textes juridiques de l’appel que des députés de la majorité présidentielle ont lancé au Chef de l’Etat afin qu’il convoque un référendum sur la modification de l’article 37 de la Constitution. Pour l’avocat, cet appel

TGI de Ouagadougou: le procès des juges corrompus renvoyé au 07 octobre

Posté par - 12 juillet 2013

Le procès des juges corrompus qui avait été enrôlé pour le matin de ce vendredi 12 juillet 2013 au Tribunal de grande instance (TGI)  de Ouagadougou, a été renvoyé au 7 octobre 2013. La raison, les témoins dans ce procès intenté par le Centre d’éthique judiciaire, et qui ne sont en réalité que les juges